jeudi, mars 05, 2020

Epidémie de lâcheté chez les évêques de France.




Seigneur, délivrez-nous de l’épidémie de nos lâchetés !

*************
On dira que je manque de prudence, de précaution, de sagesse épiscopale… Mais il me semble qu’à une autre époque, peut-être pas si lointaine et, en tout cas, beaucoup plus noble, l’évêque de Beauvais serait sorti de sa cathédrale en procession, portant lui-même les reliques du grand saint Éloi et accompagné du chapitre des chanoines au grand complet, d’une foule d’enfants de chœur et de tous les paroissiens réunis, en chantant des cantiques et des psaumes pénitentiels à travers la ville, revêtu d’une chape violette en signe de pénitence, pour demander à Dieu sa miséricorde et sa protection, pour implorer l’aide de la Vierge Marie et de tous les saints protecteurs de ce diocèse fondé au IIIe siècle…
*************

Les évêques de France, Dieu et le corona virus

*************
Ont-ils encore la foi ?

Laurent Dandrieu a très justement noté dans un tweet :

« Dans les temps où l’on avait la foi, en cas d’épidémie on emplissait les églises pour prier Dieu de nous en préserver. Aujourd’hui, on se calfeutre chez soi en espérant être assez chanceux pour s’en tirer. Et l’Eglise elle-même collabore à cette écœurante laïcisation ».
*************

Saint Jean Chrysostome disait que l'Enfer est pavé de crânes d'évêques. Il devait anticiper de plusieurs siècles la conférence des évêques de France !

Monseigneur Danniélou redoutait dans les années 60 un effondrement de la Foi chez les clercs.

Heureusement, quelques uns sauvent l'honneur, citons les :

Monseigneur Pascal Roland, évêque d’Ars-Belley

Monseigneur Bernard Ginoux, évêque de Montauban qui était aux côtés des Gilets Jaunes).

Honneur à eux !




Aucun commentaire: