dimanche, mai 28, 2006

Le rêve européen confisqué ?

Le titre de ce message reprend, avec un point d'interrogation en plus, celui d'un article du Monde :

Le rêve européen confisqué

C'est tout de même étrange, ces gens qui votent Non à un projet européen majeur et qui s'étonnent que l'Europe s'arrête.

Ils diront qu'ils n'ont pas voté pour que l'Europe s'arrête mais pour la révolution en Europe : c'est abusif, les partisans de Villiers et de Le Pen, qui ont aussi voté Non, faut-il le rappeler, ne sont certainement pas favorables à la révolution en Europe, en tout cas pas la même que celle du postier et du faux agriculteur (1).

De toute façon, ça n'était pas la question posée.

(1) : c'est ça, la démocratie : une voix d'un lepéniste pèse ni plus ni moins que celle d'un trotskiste, c'est pourquoi il n'y aucune raison que ça soit l'interprétation gauchiste du Non qui l'emporte.

Aucun commentaire: