dimanche, mars 18, 2007

Pour la croissance et contre le chômage, en France on a tout essayé ... sauf ce qui marche (ou l'idéologie en action)

Dans le message précédent, je vous parlais de l'idéologie à l'école. Parlons d'économie.

Il faut vraiment être aveuglé, comme Jacques Chirac et tant d'autres, par l'idéologie anti-libérale, pour ne pas voir ce qui est évident pour tous ceux qui se donnent la peine de regarder honnêtement : ce sont les mesures libérales des années 80 et 90 qui font la prospérité du monde actuel.

Ne cherchons pas d'exemple lointain, en ce lendemain assez difficile de St Patrick bien arrosée, il suffit de faire une petite heure d'avion pour aller en Irlande :

Irish réussite

Est-ce possible en France ? Bien entendu :

France : une croissance de 5 % n'est pas une utopie

Encore faut-il refuser l'obscurantisme, la fuite dans la sodomie des diptères, les raisonnements fallacieux et, tout bonnement, le mensonge :

Incompréhensible !


On est en mer, on se noit, mais plutôt que de s'agripper à la barque qui vient secourir, on fait la fine bouche, on ne la trouve pas assez belle, assez fine, assez parfaite, tandis qu'on loue la solidarité du boulet qui entraîne vers le fond et, effectivement, le boulet est solidaire de sa victime !

Ajout du 20/03 : Il faut mettre le modèle social français au quai Branly

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Irlande, Danemark, Finlande
3 beaux succès totalement différents avec des modèles différents (culturels, historiques, étatiques) mais dans tous les cas, une profonde remise en cause de l'existant. Plus que le libéralisme comme solution, c'est le conservatisme/corporatisme le problème.

Sur l'Irlande, n'oubliez tout de même pas les subsides européennes qui ont joué à fond. L'équivalent de plusieurs centaines de pb de prelevements obligatoires...
A noter aussi l'Ulster, regardez la corrélation entre le processus de pais etle taux de chomage dans ce coin-la...

fboizard a dit…

"Plus que le libéralisme comme solution, c'est le conservatisme/corporatisme le problème" Mais justement : le contraire du corporatisme, c'est le libéralisme.

"n'oubliez tout de même pas les subsides européennes" Pas plus de 50 € par Irlandais. Alors certes ils ont joué, mais il faut relativiser, ils ne sont pas LA cause.