vendredi, mars 30, 2007

Rions un peu aux dépens des réchauffistes

L'un de mes lecteurs a récemment commenté en rappelant que c'est un plaisir de gourmet de se faire traiter de con par des imbéciles.

Etant donné le catastrophisme, l'hystérie et l'affreux sérieux (1) des réchauffistes, c'est un autre plaisir de gourmet, du même acabit, que de prendre un peu de recul, par exemple en lisant le journal et en sirotant une bière bien fraîche, et de se payer une bonne tranche de rigolade de toute cette foire à l'apocalypse :

Hécatombe chez les bébés phoques ?


(1) : au moins dans l'attitude, parce que, pour ce qui est du sérieux du raisonnement, il y a comme un défaut ...

4 commentaires:

Stan Selene a dit…

Et bibiphoque qu est ce qu il devient, a ce propos?

Anonyme a dit…

Ambassadeur de la République hellénique au Canada.

Pierre Robes-Roule a dit…

Au delà de la bonne tranche de rigolade, le problème est quand même sérieux : celui de la polution de tous les abrutis en tout genre qui vont totalement biaisé le débat sur le climat. La lecture de Raymond Boudon "L'idéologie ou l'origine des idées recues" est dans ce cas figure une trés bonne idée pour décrypter tout ce fabuleux bordel à venir : comment sur la base de données vraies on peut aboutir à des idées fausses....ou l'inverse ?

fboizard a dit…

Excellent livre. Raymond Boudon est de saine lecture.

Rappelons tout de même que les "données vraies" sur le climat sont rarissimmes (et vont plutôt dans le sens de dire que le climat est quasiment imprévisible), ce qui favorise la diffusion de fantasmes.