jeudi, août 30, 2007

Les quatre erreurs de Ségolène Royal

Les quatre erreurs de Ségolène Royal

Cet article intéressera ceux qui cherchent une analyse dépassionnée de la dernière campagne électorale.

Mais je crois que le problème du PS est bien plus profond que la personne, inadaptée à l'ampleur des difficultés, de Ségolène Royal.

Je pense que le boulet du PS est son électorat, le peuple des fonctionnaires et le peuple des assistés (et de ceux qui aspirent à le devenir), tous ces gens pour qui "libéral" est une insulte. Ils l'empêchent de sombrer, mais en même temps, ils l'empêchent de s'adapter au monde tel qu'il est, où l'assistanat et l'étatisme ne sont pas vraiment les valeurs dominantes.

D'où, tout de même, la question du "leadership" : qui "forcera" l'électorat du PS à changer ?

1 commentaire:

Anonyme a dit…

et pas de thèse sur la préférence française pour la forme contre le fond...
Le PS a préféré Mitterand à Rocard, la droite (enfin, façon de parler) Chirac à Barre...
En 2006, on préféra Ségo à DSK...

c'est quand même étonnant !