mardi, décembre 11, 2007

Le gouvernement Sarkozy enfin sur la bonne voie ?

J'ai suffisamment critiqué ces derniers temps les incohérences économiques du gouvernement Sarkozy pour ne pas relever l'initiative positive décrite à travers ces deux articles :

Les services de l'Etat réorganisés autour de préfets surpuissants

Comment évaluer la pertinence des politiques publiques


Malheureusement, et au risque de passer pour un éternel grincheux (tant pis !), je dois faire quelques objections :

> J'ai peur que ça soit, comme toujours, trop peu, trop tard. L'Etat français n'a pas toute l'éternité devant lui pour résorber sa dette. La politique des petits pas, on pouvait encore y penser en 1990, plus maintenant. En 2020, l'Etat sera aussi paralysé par la démographie et la faillite des systèmes de retraite par répartition qu'une chouette clouée sur la porte d'une grange.

> Faire que l'Etat fonctionne de manière plus satisfaisante, c'est bien ; faire que l'Etat arrête de materner la société, ça serait beaucoup, beaucoup mieux (ce que prépare la DGAC pour l'aviation générale me donne des envies d'exil aux USA ou en Nouvelle-Zélande, pays où un pilote n'est pas considéré comme un criminel puéril, irresponsable et inconscient, à enserrer à tout prix dans un carcan règlementaire et fiscal.)

> Enfin, le problème systémique profond, à savoir la dette cachée des systèmes de retraite par répartition, n'est absolument pas traité, et il n'y a pas d'indices qu'il soit envisagé de mettre en place des fonds de pension optionnels (en dehors de celui qui existe déjà pour les fonctionnaires, éternels privilégiés).

Bref, c'est très, trop, timide. C'est la toujours populaire politique de la rustine. Simplement, les rustines sont de plus en plus grosses à mesure que les fuites s'aggravent. Cela n'empêchera pas le paquebot de l'Etat de couler (Essayez donc de réparer un paquebot avec des rustines !).

5 commentaires:

Denis a dit…

à ma connaissance il n'existe pas du tout de fond de pension (réservé) pour les fonctionnaires...
googlez PREFON, vous verrez c'est assez instructif(du moins sur les conséquences d'une épargne mal gérée)
Si cela existait je peux vous assurer que plus d'un y aurait souscrit (moi en 1er, vous l'aurez deviné je suis un de ces nantis que vous critiquez et qui vit au crochet des honnêtes salariés (pléonasme ?) ;-)

On en revient à un problème récurent: le niveau de connaissance économique des français est dramatiquement bas, je ne vois aucun pédagogues pour les en sortir et comme la lecture est une activité has been je pense que nous continuerons de sombrer.

fboizard a dit…

PREFON est tout de même ce qui se rapproche le plus (de loin, d'accord) d'un fonds de pension en France.

Par ailleurs, je ne juge aucun fonctionnaire individuellement ; c'est l'organisation de l'Etat que je critique. Même si, il est vrai, le sur-effectif public français par rapport à des pays comparables laisse supposer qu'il y a des fonctionnaires qui n'en font pas lourd ou qui travaillent inutilement.

blabla a dit…

La meilleure retraite actuellement qui remplace les fonds de retraite c'est l'immobilier ...

Vous achetez pour vous mettre un toit sur la tête on vous aide 5 ans sur les intérets d'emprunts avec des plafonds rigoureux vu les prix du marché...

Vous achetez pour louer car vous avez déjà votre demeure et de gros impots ...là c'est beaucoup plus facile :
-avec un de robien , un borlo, un périssol etc...
- vous achetez à crédit
-le locataire paie le crédit
-vous déduisez de vos impots jusqu'à 65% de votre achat (que le locataire et les contribuables vous ont offerts)
- au bout du délai de défiscalisation vous vendez (même en cassant le marché peu importe vous avez fait une réelle affaire pensez donc ! parti de rien ont vous à offert un bien !!!)
- vous vous empressez de réinvestir dans le locatif défiscalisable (mais cette fois il faut bien pensez à acheter 2 biens et non 1 car vous êtes plus riches !!!)
- que de soucis !!!

Anonyme a dit…

vous décidez de louer plus grand, car l'appart que vous avez acheté (et qui vous a couté 1 bras en plus du ravalement de façade 4 mois après votre arrivée) est devenu trop petit avec la naissance du 2ème...

Vous louez donc (en lachant un dépot de garantie d'un an de loyer car pas de caution !) un nouvel appartement au prix du marché. Vous espérez vous en sortir entre le nouveau loyer et le crédit qui court grace au loyer de l'appart acheté quelques années plus tot. Pas du tout, il se trouve que depuis octobre, votre locataire ne paie plus son loyer... après 4 mois dans l'appart...
Surtout, n'allez pas le voir !! il pourrait porter plainte pour menaces,etc...
Vous lancez une procédure pour tenter de ne pas laisser votre budget glisser (faut acheter des couches et payer EDF)et faire jouer la caution solidaire.... on vous annonce le plus gentillement du monde que la caution solidaire e vaut rien et qu'au mieux, vous récupérerez votre bien dans 1 an et demi... et pas la peine de compter sur les 2 ans d'impayés...

je préfère un bon fonds de pension

blabla a dit…

ou accepter de lacher un peu et prendre systematiquement une assurance loyer impayé ...

L'assureur lui sera beaucoup plus persuasif et efficace pour ejecter le mauvais payeur...
ses leviers sont plus long

Ceci dit j'ai juste souligné le systeme de defiscalisation pour ceux qui n'ont pas de soucis de logement (proprietaire et avec des fonds au départ)
Attention au syndrome de la grenouille si cher à La Fontaine ...on n'utilise pas les facilité des riches sans l'être ! élimination des intrus au premier faux pas.
Je tiens à signaler que je fais helas parti de la categorie qui aimerais pouvoir jouer mais qui deja pour se payer un toit doit vraiment le payer ...une fois fait j'espere pouvoir me faire payer quelques appart par un gentil locataire payeur et la collectivité afin d'avoir un patrimoine rapportant à transmettre aux enfants ...