jeudi, septembre 04, 2008

Grâce à la France des années 2000, je comprends mieux l'Allemagne des années 30

Je me suis souvent demandé comment le peuple le plus cultivé d'Europe, qui dans les années 1900 trouvait l'antisémitisme français tout à fait excessif (1), avait pu basculer dans l'hitlerisme.

Les circonstances sont très différentes et, pourtant, la France des années 2000 me donne quelques indications.

Le conformisme intellectuel y est très étouffant. Une chape de plomb pèse sur la langue et même sur la pensée.

Un ami qui va souvent en Russie me dit qu'à son retour en France, il sent ce climat oppressant. Dans la France actuelle, il ne fait guère de doute que Soljenitsyne aurait eu droit à un procès en antisémitisme (2), mais si cet antisémistisme (fantasmé par ses adversaires) est le prix à payer pour les autres choses bonnes que Soljenitsyne a écrites ?

La liberté de parole a un prix : c'est que certains peuvent dire des atrocités. Mais la censure insidieuse du conformisme a également un prix, bien plus lourd à mes yeux : la mort de la pensée, la vraie, celle qui dérange.

Dans ce climat policier, il y a de moins en moins de discussions et de conversations et de plus en plus de guerres de religion.

Mes fidèles savent que je suis anticonformiste sur deux sujets :

> je suis opposé au mariage homosexuel

> je trouve la lubie réchauffiste et la plupart des idées écologistes à la fois ridicules et dangereuses.

Je me suis exprimé sur des forums. A propos de ma première idée, quelqu'un m'a directement menacé des foudres de la loi contre l'homophobie. A propos de la deuxième, il s'est trouvé des gens pour expliquer que j'étais un ennemi de l'humanité et qu'il fallait me couper la parole. Et à voir comment certains hommes publics indépendants comme Finkielkraut ou Allègre sont attaqués, ce comportement n'est pas exceptionnel mais au contraire de plus en plus répnadu.

Je me suis trouvé à table avec des collègues à dire ce que je pensais du réchauffisme. J'aurais pété qu'ils auraient eu le même regard horrifié. Et, évidemment, il n'a pas fallu une minute avant qu'on me réduise au silence à coups de «consensus».

Bref, on ne débat plus, on n'argumente plus, on baillonne. Certains, tout à leur fanatisme de sauveurs de l'humanité, endossent avec joie l'uniforme de matons de Panurge.

La manière dont l'idée réchauffiste, totalement irrationnelle, a pris le pouvoir intellectuel, m'aide à comprendre comment l'eugénisme (puis l'antisémitisme) s'est répandu en Allemagne.

Si le réchauffisme n'a pas pour l'instant d'applications aussi violentes que l'eugénisme, il en partage suffisamment de traits (pseudo-scientificité, simplisme, irrationalité, messianisme, hégémonie, ...) pour que le parallèle soit instructif.

Traitait-on ceux qui osaient contester que les juifs étaient à l'origine de tous les maux de l'Allemagne de «négationnistes», comme cela m'est arrivé à propos du réchauffisme ? Bien sûr que non, puisque le terme n'existait pas encore, et pour cause. Mais je suis bien sûr que l'esprit était le même (3).


(1) : témoignage d'Emmanuel Berl

(2) : procès infondé d'ailleurs

(3) : l'histoire est d'une telle ironie qu'il n'y a qu'une explication : Dieu est un comique. Ce sont ceux qui ont le plus fréquemment le mot «fascistes» à la bouche, qui reprennent dans le domaine intellectuel leurs méthodes.

4 commentaires:

Pierre Robes-Roule a dit…

lors d'un diner j'ai clairement dit qu'à mes yeux la pollution des eaux et du sol me semblait bien plus inquiétante que le "réchauffisme". Que n'avais-je dit !!!!!

Bayrou (que je n'aime pas particulièrement mais que je considère comme un des "moins pire") avait eu cette phrase très belle lors de la campagne : "si nous pensons tous la même chose alors c'est que nous ne pensons plus rien"

le consensus, le conformisme....c'est ça le socialisme à la francaise !!


(hors sujet) vrrrrrrrooooooum : un transall vient de raser ma maison. c'est beau !

fboizard a dit…

«un transall vient de raser ma maison.»

Et vous n'avez rien reçu sur la tête ? Il n'a pas perdu une vis, un boulon, un rivet, une tôle ?

Miracle !

Pierre Robes-Roule a dit…

Non rien reçu de ce transall. D'habitude ils passent un peu plus loin, mais aujourd'hui le vent fait que....

Par contre concernant les super-frelon, les dauphins et autres voilures tournantes dont les plus vieux, je fais attention quand je tonds mon jardin pour ne pas flinguer ma tondeuse !

Ah le bruit des super frelon en pleine nuit (mais jamais aprés 23h) par une grande nuit de tempète... un bonheur ! Si si, je ne blague pas ca n'a rien de désagréable et ca n'a rien de permanent. De tout facon le budget kerosène de l'aeronav est pas énorme....alors....

PS : je suis dans l'alignement de la base de lanvéoc à une dizaine de Km de l'autre coté de la Rade de Brest....

Théo2toulouse a dit…

En Autriche, le négationnisme est un délit d'opinion passible de prison, rien de moins que ça. Ensuite on vient nous bassiner que la démocratie, c'est la liberté.

A quand la peine de mort pour négation de réchauffisme ?