mercredi, septembre 10, 2008

Qui a tué George Mandel ? (F. Delpla)

J'aime bien les thèses de François Delpla. C'est donc avec plaisir que j'ai lu son dernier livre en date.

Mais le sujet est si circonscrit, si précis, que cela crée à mon sens deux inconvénients :

> l'auteur est obligé de faire beaucoup de conjectures et d'hypothèses pour boucher les trous de la documentation. Bien souvent, il interprète des traces. Il en tire des idées certes intéressantes, mais on sent que le sujet n'est pas totalement mûr, qu'il faudra que d'autres historiens y travaillent pour apporter un autre angle.

> les lecteurs moyens, dont je suis, qui s'intéressent à la question sans être spécialistes, risquent de se perdre dans les détails

voici comment je vous suggère d'aborder les choses : lisez d'abord un des livres de François Delpla sur Hitler afin de comprendre sa vision du personnage.

La thèse de François Delpla était qu'Adolf Hitler est maléfique, mais également intelligent et redoutablement manoeuvrier et que, jusqu'en mai 1940 et sa collision avec Churchill, il a surclassé ses adversaires et les a amenés là où il voulait qu'ils soient.

Une fois que vous aurez bien compris les méthodes de manipulation hitleriennes, il vous sera plus aisé de lire le présent ouvrage.

3 commentaires:

François Delpla a dit…
Ce commentaire a été supprimé par son auteur.
François Delpla a dit…

un message perdu par les génies de chez Google !

pour résumer : nazisme fréquemment étudié de manière moraliste, manichéenne, essentialiste : c'est fait pour tuer, ça tue, pas besoin d'épiloguer.

Vision historienne nécessairement déroutante, encore pour longtemps.

S'agit plutôt d'expliquer pourquoi Hitler ne tue pas, avant le moment précis où il le fait et à quoi ça lui sert de le faire à ce moment-là.

Exemple contemporain : Edouard Husson sur genèse Solution finale alors qu'on croyait tout savoir; on n'en est qu'aux balbutiements.

Mandel : victime désignée, gardée longtemps en cage, abattue comme on abat un atout -> normal de remonter loin en arrière et pas de hors sujet, crois-je, même si balisage perfectible

en tout cas merci de votre intérêt !

Pierre Robes-Roule a dit…

@delpla

bravo pour votre travail, votre démarche et votre site. Et puis quelle belle devise que la vôtre :

"L’histoire plus malmenée et plus utile que jamais"