mardi, décembre 09, 2008

J'ai enfin trouvé un opposant au relancisme

Il est patron d'American Express :

Getting out of the credit mess

2 commentaires:

vincent a dit…

il est "former" chairman de Amex.

Autrement dit, s'il avait été en poste, il n'aurait peut être pas pu se permettre de tenir le même discours.

Si ça peut te rassurer, M.E. Leclerc a dit sur BFM qu'une relance par la consommation lui paraissait inutile et peu respectueuse des deniers publics. Et il aurait pu, vu sa position, dire le contraire. On trouve donc encore des dirigeants d'entreprise un peu moins démago et "rapetout" que les autres.

Anonyme a dit…

C'est un anti-relanciste modéré, apparemment.