jeudi, juillet 23, 2009

Concours pour mes lecteurs : suis-je haineux, répugnant, raciste, violent, pétainiste ?

Sur un autre blog (Fromageplus), un commentateur, que je soupçonne d'être un troll, me qualifie de «haineux, répugnant, raciste, violent, pétainiste».

Je l'ai donc mis au défi d'isoler sur mon blog des phrases correspondant à ces qualificatifs. Bien entendu, pas de réponse.

Toutefois, comme il importe de se remettre de temps en temps en cause, c'est à vous que je lance ce défi. Le gagnant est celui qui arrive à isoler sur ce blog le plus grand nombre de phrases «haineuses, répugnantes, racistes, violentes, pétainistes».

Pour que je ne sois pas juge et partie, les commentateurs voudront bien signaler les phrases qui leur semblent constituer une tricherie.

Le premier prix de ce concours est un exemplaire en français de Mein Kampf.

Résultats le 1er aout. Que le meilleur gagne.

27 commentaires:

breizh06 a dit…

Quand on a lu "les deux republiques" on comprend qu'aucune discussion n'est possible, malheureusement.

Criticus a dit…

M'est avis qu'on va vous reprocher la nature du prix décerné, Franck... ;-)

teddy bear a dit…

ce sont des notions assez subjectives, difficiles à déterminer.

ex : La haine cela peut commencer à " connards de gauchistes " du précédent article, un sentiment d'hostilité, donc de haine, non ?

ex : Est-on pétainiste lorsque l'on célèbre la fête des mères ?

Quant à mein kampf, il me semble qu'il est interdit en France, choisissez un autre cadeau.

Bruno a dit…

Un beau succès en tout cas ce post de dimanche dernier !
Bon, mais en plus certains commentaires ne nous remontent pas le moral ...

Théo2toulouse a dit…

"Quant à mein kampf, il me semble qu'il est interdit en France, choisissez un autre cadeau".

Il n'est pas interdit à ma connaissance mais l'éditeur qui le publie se fend d'une mise en garde de 10 pages de morale politiquement correct pour les lecteurs qui seraient trop cons pour comprendre.

" connards de gauchistes " : pléonasme.

fboizard a dit…

Teddy Bear,

Pour l'instant, vous menez le concours, étant le seul participant.

J'espère que vous serez dépassé : si «connards gauchistes» est tout ce que vous avez à me reprocher, je suis déçu.

Cependant, vous en avez bien compris l'esprit : c'est facile de traiter quelqu'un de raciste et autres compliments, encore faut-il le prouver ; des faits, des faits.

Mein Kampf me semblait un prix adapté à l'objet du concours. Ca me paraît bizarre qu'il soit interdit à la vente : j'ai le vague souvenir d'en avoir un exemplaire calant un meuble en compagnie du Capital. Je vérifierai.

Mais si interdiction il y a, j'ai beaucoup de mal à la comprendre : il y a 70 ans, il fallait le lire pour comprendre ce qui allait se passer ; aujourd'hui, il faut le lire pour comprendre ce qui s'est passé (OK, cette lecture est délicate : pour en tirer tous les enseignements, il faut la remettre dans son contexte et savoir à quoi elle a abouti).

Bruno,

De quel post parlez vous ? Le mien ou celui de Fromageplus ?

Pierre Robes-Roule a dit…

cher FB, je vous livre ma maxime préférée : "être pris pour un con par des imbéciles est un délice de fin gourmet".

Je ne suis pas sur de participer, je me tâte.

fboizard a dit…

Si, si. Essayez.

daredevil2007 a dit…

Permettez-moi de me ranger à l'avis de M. Robes-Roule. Je ne vois aucune haine dans vos commentaires, juste un ras le bol du politiquement correct ; je ne peux donc qu'y adhérer...

Kreyket a dit…

Je souligne tout de même le fait que la personne qui vous a décris de cette façon («haineux, répugnant, raciste, violent, pétainiste») a oublié "vulgaire", mais bon, je pardonne.

J'en veux pour preuve l'article sur Hangover :
"un ravage de plus du snobisme franglais des connards de gauchistes subventionnés du cinéma français"
"je me demande si «je travaille dans le cinéma» ne peut pas être traduit par «je suis un con, infatué, snob, grossier et inculte»"

Je n'ai pas envie de remonter plus loin dans vos articles, ils m'ennuient suffisamment à lire une fois, surtout pour vous lire répéter les mêmes choses encore et encore (c'est à dire que les gauchistes sont des cons, que vous êtes très fort et très intelligent, que le monde moderne est une erreur et que vous avez raison sur tout).

fboizard a dit…

Heureusement que j'ai raison sur tout : ça compense le fait que vous avez tort sur tout :-)

Bruno a dit…

Je parlais du votre.

Kreyket a dit…

Jolie répartie ! Bon, j'avais la même quand j'avais 8 ans, mais ce n'est qu'un détail. C'est quoi la suite ? "Ta mère elle mange des prunes" ? "C'est celui qui le dit qui y est" ? Ou alors on le joue à pierre-papier-ciseaux ?

teddy bear a dit…

Il me semble que mein kampf est interdit de même que l'affichage d'insignes nazis, mais je ne suis pas spécialiste...si tel est le cas, on devrait également interdire tout symbole du communisme ( la seconde guerre mondiale est finie, le bilan du communisme est fait).


Pour en revenir à ma remarque, si l'on m'interpelle en disant " sale connard de patron capitaliste" pléonasme selon les concepteurs de la remarque,je pourrais caractériser les auteurs par haine, répugnance, racisme, violence verbale, commmunisme.

un autre exemple de subjectivité, mon grand-mère parlait des nègres, je parle des noirs, sans pour autant nous considérer comme raciste. Maintenant, il faut dire "black" si l'on ne veut pas être traité de raciste.

mais bon "connard de gauchistes" quant on en a marre, cela fait du bien.

Epicier vénéneux a dit…

"un autre exemple de subjectivité, mon grand-mère parlait des nègres, je parle des noirs, sans pour autant nous considérer comme raciste. Maintenant, il faut dire "black" si l'on ne veut pas être traité de raciste."

Bah, les nègres sont des juifs comme les autres.

Epicier vénéneux a dit…

J'espère que le commentaire ci-dessus aidera au référencement de votre blog dans les catégories "haineux, répugnant, raciste, violent, pétainiste" !

Ne me remerciez pas.

teddy bear a dit…

excusez moi les nègres sont des juifs comme les autres, je ne comprends pas...

Théo2toulouse a dit…

Mein kampf est autorisé à la vente mais avec un avertissement au lecteur. En revanche vous avez raison sur les insignes nazis : dans les bourses aux armes, ils doivent être soigneusement camouflés. C'est d'une débilité sans nom, mais on n'a pas de chance, on vit dans un des pays européen où la liberté d'expression est la plus bafouée.

"il faut dire "black" si l'on ne veut pas être traité de raciste."

je déteste ce terme de black. on ne voit jamais les blancs (sauf les anglophones bien sûr) parler des white.

"les gauchistes sont des cons" : ce n'est pas une affirmation gratuite, c'est un fait.

teddy bear a dit…

à épicier vénéneux

N'ayant pas compris la signification de votre remarque voici les propos de Léopold Senghor,noir, président du sénégal et membre du PC après guerre.

Négritude « la Négritude, c’est l’ensemble des valeurs culturelles du monde noir, telles qu’elles s’expriment dans la vie, les institutions et les œuvres des Noirs. Je dis que c’est là une réalité : un nœud de réalités" C'est accepter de notre destin de Noir, de notre histoire et de notre culture.

Epicier vénéneux a dit…

Ah zut, j'ai encore oublié de truffer mon com' de smileys.

fboizard a dit…

Bruno,

Epicier vénéneux faisait allusion au confusionnisme, à la hantise des vraies différences (contrairement à leur discours) et à la victimolâtrie qui caractérisent nos progressistes, quelques exemples sur le même modèle :

> les hommes sont des femmes comme les autres

> les Français sont des immigrés comme les autres

> les hétérosexuels sont des homosexuels comme les autres

> les vieux sont des jeunes comme les autres

etc.

Pélicastre a dit…

"Donnez-moi une phrase de Franck Boizard et je me charge de le faire pendre", eut dit Fouquier-Tinville.

Je sais que vous avez nauséabondé tant et plus sur mon blog depuis quelques temps, je n'ai plus qu'à y extirper votre haine pétainiste au grand jour.

C'est bien parce que je n'arrive plus à mettre la main sur mon Mein Kampf, celui qui est toujours sur la table de chevet.

Anonyme a dit…

"On ne voit jamais les blancs (sauf les anglophones bien sûr) parler des white."

Sisisisi : "Mets-moi là-dedans des blancs, des whites, des blancos" (copyright Manuel Valls & parti socialiste).

Epicier vénéneux a dit…

Et Serge Blanco ?

Epicier vénéneux a dit…

Tout ça pour dire que, comme Bob, je ne crois pas que ce petit concours ait un quelconque intérêt.

Admettons que quelqu'un trouve quelque chose à redire certains de vos propos ; et après ? Vous voulez vous prouver que vous êtes capable d'autocritique ?

Honnêtement, ça va faire des années que je consulte votre blog (vos blogs successifs, même) et non seulement vos idées ont évolué, mais votre manière de penser également.

C'est pour moi une belle preuve de scepticisme et de rejet du dogmatisme en général, et donc d'auto-critique permanente.

Franchement rassurez-vous, si un commentateur isolé peut vous épingler ici ou là quant à votre caractère "haineux, répugnant, raciste, violent, pétainiste", sur le long terme ça tient la route.


Enfin bon, moi, c'que j'en dis...

fboizard a dit…

Pélicastre,

Bien entendu, je réfute toutes les accusations portées contre moi. La seule que j'accepterais sans trop me défendre est soupe-au-lait, mais elle n'est pas dans la liste de mes crimes.

Je les trouve toutes fades et banales, sauf une qui me fait bien rire, c'est «pétainiste».

En effet, ceux qui la portent sont souvent les soutiens d'une société et d'une politique qui comportent de nombreux traits de pétainisme, ce qui donne du sel à leurs attaques.

Quelques exemples :

> l'anti-américanisme et la «politique arabe de la France» (au point que Bob Marchenoir a pu écrire que celle-ci était la continuation du vichysme par d'autres moyens).

> l'unanimisme organisciste (concevoir la nation comme un grand corps organique, où la dissidence et la divergence d'opinions sont obligatoirement le fait de mauvais Français).

> la religion de la nature et de la vie rurale (la terre, elle, ne ment pas).

> le surhomme (aujour'hui, c'est le métis «issu de la diversité»)

> la quête du sauveur qui guidera le peuple vers la lumière (dernier épisode, l'obamania)


Epicier,

J'espérais qu'il en sortirait au moins matière à autocritique.

TheNightWatch a dit…

Etant moi-même libraire, je tenais à trancher une bonne fois pour toutes la question : Mein Kampf est un ouvrage bel et bien en vente libre (édité par les Nouvelles Editions Latines). La preuve en est que ma petite librairie en écoule entre 10 et 15 tous les ans.

Précisons tout de même : il est difficile d'accès chez nous, car rangé sur l'étagère la plus haute du rayon histoire et au prix assez élevé de 32 euros, si ma mémoire est bonne. Ceci dit, sa jaquette noire et orange flashy attire les regards curieux. ^^

Enfin, il est effectivement précédé d'une préface de "mise en garde" assez claire et rajoutons que tous les bénéfices de l'ouvrage sont reversés aux bonnes oeuvres du Mémorial de la Shoah. C'est d'ailleurs également le cas des bénéfices des différents (et volumineux!) volumes du journal de Goebbels réédités récemment par les excellentes éditions Tallandier.

On peut bien sûr cependant déplorer que les bénéfices des ventes des différents ouvrages de Gorki, Lénine, Che Guevara et autres (Aragon?) ne soient pas quant à eux reversés à un hypothétique "Mémorial de Katyn" ou "Mémorial des Goulags".

Enfin bref.