samedi, août 22, 2009

Attentats de Lockerbie : l'accueil fait à Al Megrahi choque les capitales occidentales

Vous avez vu l’accueil délirant fait à Al-Bidule, le terroriste de Lockerbie ?

Après, on viendra nous expliquer que l’Islam est une religion de paix et d’amour, que les terroristes ne sont qu’une minorité infime et que la majorité (très, très) silencieuse musulmane condamne les violences !

Mais, bizarrement, chaque fois qu’on la voit en action dans la rue, cette majorité, pas si silencieuse finalement, c’est pour fêter les auteurs de violences ou pour se livrer elle-même à des violences.

Est-ce que, par hasard, cette histoire d’ “Islam, religion de paix et d’amour”, ça serait-y pas du bourrage de crâne ?

Le titre de mon article est une reprise de celui du journal Le Monde. Il m'a fait rire, jaune, car on y retrouve toute la naïveté et l'aveuglement des bien-pensants.

Pour ma part, je n'ai pas été choqué : ces gens se considèrent comme nos ennemis et fêtent leur héros qui nous a fait du mal. Rien de plus normal. C'est nous qui sommes bien couillons de ne pas vouloir voir qu'ils sont nos ennemis.

Il n'y a pire aveugle que les aveugles volontaires.

4 commentaires:

Nicolas B. a dit…

Bonjour,

Effectivement Franck, je partage votre point de vue sur l'Islam. Par contre, ne faites pas un amalgame non plus... Ce que je veux dire par la que tous les gens de ce pays n'ont pas manifesté leur joie... C'est comme si à chaque grève de la SNCF, tous les français seraient considérés comme des feignants.

Cordialement,

Nicolas Beynet

Tom a dit…

Oui, et vive l'islam "modéré".

Hourra.

On sera tous "modérément" dhimmi, ce sera génial.

fboizard a dit…

Pourquoi parlez vous au futur ?

L'école "de la Ripoublique" est déjà plus que modérément dhimmi :

> menus hallal

> élèves non-musulmans forcer de faire le ramadan

> certaines oeuvres ou certains propos interdits (croisades, darwinisme, etc ...)

> auto-censure et révisionnisme (ah ! Cette immense dette que l'occident est censé avoir vis-à-vis de l'islam ...)

Et une fois l'école dhimmi, les défenses immunitaires du pays affaiblies, ça n'est qu'une question de temps avant que toute la société devienne dhimmi, le mécanisme fonctionne déjà efficacement depuis longtemps.

Ca la fout mal, tous ces héritiers de bouffeurs de curés qui se mettent à genoux sans résistance devant quelques barbus.

La laïcité était une machine de guerre anti-chrétienne qui se retrouve impuissante et gros-jean comme devant face à une religion plus hargneuse comme l'islam.

Tom a dit…

Oui Franck, je m'en rends bien compte. En plus de l'école, les médias, les dirigeants (Fadela Amara et consorts)...

J'ai employé le futur car ce sera officiel, avec une magnifique ripouxblique islamique du Frankistan.

La dhimmitude officielle, avec Pierre al-Moktar comme président islamique modéré ?