mardi, août 04, 2009

Le multiculturalisme : bienfait ici, horreur là-bas

Les immigrés africains et nord-africains nous envahissent, tiers-mondisent la France, mais on vous l'a dit et répété, bande de franchouillards abrutis et racistes, c'est un merveilleux bienfait pour notre pays.

Bizarrement, en Afrique, les violences contre les immigrés chinois se multiplient, dernier épisode en date en Algérie. Je ne comprends pas : le multiculturalisme, ça n'est pas un merveilleux bienfait pour les Africains ?

Alors, je résume : quand les Africains nous envahissent, c'est bien ; quand les Chinois envahissent (encore que ça soit un grand mot) les Africains, c'est mal.

Quelqu'un pourrait m'expliquer ?

42 commentaires:

Mamasc a dit…

"Quelqu'un peux-t-il m'expliquer ?"

Oui, moi.

Les africains sont de valeureux patriotes qui protègent légitimement les traditions de leurs ancêtres.

Les français de vieux cons réactionnaires, racistes et à tendance facho.

Cordialement.

hc.minneapolis a dit…

Bien vu. Et la réponse vient effectivement d'être donnée ppar Mamasc ... Finalement les Africains commencent peut-être à comprendre plus vite que nous ? Mais quand on voit que des milliers (voire dizaines de milliers) d'ouvriers Chinois ont été importés en Algérie pour construire des immeubles, alors que le taux de chômage des jeunes Algériens est énorme, on se dit que la connerie est bien universelle.

Pierre Robes-Roule a dit…

A l'oreillette on me souffle qu'il y aurait entre 400 et 500 000 chinois en Algérie principalement dans le batiment. L'Algérien n'est pas plus paresseux qu'un autre. Mesurons l'aburde de la situation.....
Les jeunes algériens n'ont pas d'autre choix que d'aller en rmistan.

Anonyme a dit…

"Les jeunes Algériens n'ont pas d'autre choix que d'aller en rmistan."

Voilà. C'est Pierre Robes-Roule qui a trouvé le fin mot de l'affaire.

Les valeureux progressistes français se voyant menacés d'être débordés par les fascistes anti-immigration, ils ont comploté avec les Chinois pour les envoyer en Algérie.

Du coup, les Algériens n'ont vraiment plus aucune excuse pour ne pas venir chez nous.

Ca tient la route.

fboizard a dit…

«alors que le taux de chômage des jeunes Algériens est énorme»

J'ai cru comprendre qu'un Chinois travaille bien mieux qu'un Algérien.

Tom a dit…

Un petit lien que j'ai trouvé dans les commentaires d'un blog patriote :

http://www.kewego.fr/video/iLyROoafYEDK.html

C'est un documentaire du magasine M6 intitulé "66 minutes" et on cause des chinois travaillant en Algérie.

A un moment, un contre-maître algérien fait une comparaison entre les travailleurs algériens et chinois, d'ailleurs pas trop en faveur de ses compatriotes.

Oh bien sûr, c'est juste un exemple ponctuel, qui ne peut être généralisé etc etc etc...

Un ami qui a vécu son enfance au Gabon me raconte que les chinois sont littéralement en train de tout bouffer là-bas, d'après le témoignage d'une de ses connaissances.

...

En ce qui nous concerne, j'imagine que c'est parce que nous sommes tellement culturellement supérieurs que nous devons nous montrer si "tolérants", si "ouverts d'esprit" et si réceptif aux bienfaits du musulculturalisme.

Unknown a dit…

Titre alternatif : Le multiculturalisme, horreur en-deçà de la Méditerranée, bienfait au delà.

Tom a dit…

Peut-être que l'on veut nous inciter à s'unir avec nos chers "invités" du soleil contre le péril jaune, qui sait ? Le tout, dans la grande tradition du relativisme qui consiste ici à dire que notre péril est le même que le leur...

Ludo Lefebvre a dit…

Il n'y a pas de commentaires sur mon blog alors j'immigre chez vous.
Blague à part, je vois Robert, Pierre etc,une confirmation que j'ai trouvé une bonne enseigne.

J'ai quitté Causeur hier soir. Plus de débats, trop d'insultes, de propos déformés. Il y a des gauchistes en surnombre, quoi.

Ludo Lefebvre a dit…

Peut-être qu'il y a une volonté de ficher les pays européens en l'air ? Une hypothèse comme ça !

fboizard a dit…

Criticus,

J'avais pensé à votre titre alternatif, mais je me suis dit que plagier Pascal était prétentieux.

LL,

Quant un fil de discussion est envahi par les gauchistes comme celui de Causeur, inutile d'insister.

On se gâte la cervelle à discuter avec des sots.

Epicier vénéneux a dit…

Vous voulez dire une alliance top secret sino-américaine visant à affaiblir l'Europe en :
- vidant son capital financier et intellectuel vers les USA
- profitant de l'absence de croissance ou de la décroissance d'activité engendrée pour siphonner les matières premières vers la Chine ?

hc.minneapolis a dit…

"J'ai cru comprendre qu'un Chinois travaille bien mieux qu'un Algérien."
La généralisation est abusive. En tout cas ça aurait été le rôle du gouvernement algérien que de passer un accord avec toute société ayant gagné leur appel d'offre, en leur demandant de former sur place leur personnel local et de les mettre au travail ensuite pour construire ces immeubles. Au final une partie de ces jeunes rejoindra les groupements islamistes et tentera d'éliminer ensuite le gouvernement ! Ca s'appelle un suicide collectif, non ?

Unknown a dit…

Un élément d'explication à cette situation : l'Algérie, comme son ancienne métropole, est un pays socialiste. Le fait qu'elle ait, en dépit de ses immenses ressources, une main-d'œuvre sous-qualifiée et donc un besoin de main-d'œuvre étrangère (comme la France a besoin de recruter des médecins étrangers) est peut-être dû aussi à son système politique...

Tom a dit…

@Criticus

Oh, de culture sûrement aussi.

Titus a dit…

Dans un débat sur le sous développement de l'Algérie aprés l'indépendance, malgré ses richesses, un historien algérien expliquait sans sourciller que cultutrellement, pour les arabes, le travail est dégradant (tout juste bon pour les esclaves ou les françaouis en fait).
Inspiration socialiste aidant, les nationalisations et l'attribution de logements vacants (et pour cause) par l'Etat avait conforté cette mentalité: pourquoi construire quand on peut prendre.

aze a dit…

Ce que vous appelez les africains en france, sont en fait des français, ils sont donc différents des africains.

Un exemple, si vous deviez pour je ne sais quelle raison (catastrophe climatique) quitter l'europe, et que vous débarquez en afrique.

Et bien ce qui va se passer, c'est que vous allez devenir comme le sont les immigrés....c'est à dire, prônant l'ouverture, le mélange, le métissage...

En gros en afrique aussi il y a des gens comme vous qui refusent l'immigré......comme quoi vous voyez qu'on est pareil.

Seulement on s'adapte a son environnement.

Mamasc a dit…

"En gros en afrique aussi il y a des gens comme vous qui refusent l'immigré......comme quoi vous voyez qu'on est pareil."

Pardonnez moi, Aze, mais je crois que nous ne parlons pas de la même chose.

Pour ce qui me concerne, je ne refuse pas l’immigré !

En revanche, je m’inquiète à bon droit d’une immigration qui refuse de s’intégrer au point de remettre en cause les fondements de la culture française qui l’accueille.

Il y a là plus qu’une nuance, non ?

Cordialement.

aze a dit…

Oui c'est vrai, mais vous pensez a quoi quand vous parlez d'une immigration qui refuse de s'intégrer?
Si vous pensez au voile qui bafoue la laicité, je dirait que je vois beaucoup plus de croix autour du cou que de voiles.....et j'habite paris.
Sinon je ne voit pas de quoi vous voulez parler...

On ne peut pas intégrer un pays en oubliant totalement nos habitudes et nos coutumes.
Ce qui est normal, et qui par conséquent change forcément le visage du pays.

On ne peut pas leur demander de devenir 100% français....oublierions nous notre fierté nationale en vivant ailleurs?

Et comme tout a une fin, il faut savoir accepter la mort de la france chrétienne, comme nos ancêtres ont acceptés la mort de la gaule romaine et ainsi de suite...

Cependant, il n'est pas question de s'adapter aux autres...je ne dit pas celà...

Unknown a dit…

« je dirait que je vois beaucoup plus de croix autour du cou que de voiles »

Vous voyez sans doute beaucoup aussi de femmes qui occultent leur visage derrière des croix, au point d'être méconnaissables et de représenter un potentiel danger pour la sécurité ?

fboizard a dit…

De plus, j'ajoute que les croix font partie de notre culture, pas les voiles.

Dois-je le répéter ? Par définition, les immigrés ne sont pas chez eux en France. Ils doivent faire un effort d'adaptation, qu'on appelle l'intégration.

Ca n'est absolument à nous de nous adapter.

On en revient au sempiternel «chez nous, ce n'est pas chez eux».

Donc le cas des croix n'est absolument pas une excuse pour les voiles.

aze a dit…

Pour moi la laicité représente d'avantage la france que la chrétienté qui est plus ancienne.
Et la croix visible autour du cou n'est pas pour lui plaire.

Le fait que le voile cache leurs cheveux n'engage qu'elles.

Mais les faits sont que les musulmans entravent moins la laicité que les catholiques et leurs croix autour du cou.beaucoup plus visibles.

....Pour le reste, j'ai l'impression que vous vous battez pour protéger une culture qui a par le passé utilisé des méthodes bien pires que celle que vous jugez menaçante.

Nous sommes chez nous, mais nous ne pouvons pas ignorer les autres, la france n'est pas une planète, elle fait partie d'un tout.
Nous sommes sur la meme planète, alors chez nous, c'est chez eux et vice versa...L'important c'est de savoir vivre ensemble, pas d'avoir peur les uns des autres...
S'il n'y avait pas de religions, les immigrations se dérouleraient autrement.
Je pense ça car elles sont encore plus que tout autre organisme dans une démarche arriérée de conquête.

fboizard a dit…

Les traditions des musulmans, des hindous, des zoroastriens, je m'en fous.

Qu'ils fassent ce qu'ils veulent chez eux, ça ne me regarde pas.

Mais quand ils sont chez moi, ça me regarde.

«L'important c'est de savoir vivre ensemble, pas d'avoir peur les uns des autres...»

Mais non, il faut avoir peur des autres. La peur est un instinct de survie sain.

L'important, c'est de NE PAS vivre ensemble.

Les hommes de différentes origines ne veulent pas vivre ensemble, ils veulent vivre entre eux. Dés que vous les laissez libres, ils se regroupent par communauté et ils ont raison, car le mélange des populations n'a jamais mené qu'à des génocides, massacres, déplacements de populations ou, dans le meilleur des cas, l'oppression des majoritaires sur les minoritaires.

Le «vivre ensemble» est une aberration d'idéologue fou.

aze a dit…

On peut dire aussi que la séparation des genres a toujours engendré ignorance et haine de l'autre.

On est naturellement réunis, et on ne peut pas se séparer, s'ignorer.

Si ce qui se ressemble s'assemble, c'est qu'on est rassuré dans nos habitudes.
C'est comme quand on débarque dans une nouvelle école par exemple, on se lie aux tetes qu'on connait.
Mais au bout d'un moment, on se mélange.

il ne faut pas mélanger ou séparer a l'excès.

Un équilibre est toujours recherché.

L'apartheid est une utopie, comme l'image d'un monde entièrement métissé.

Vivre ensemble ce n'est pas une obligation au métissage, c'est un appel au respect des autres....
Pour éviter les déversement de haine qu'engendrent les différences....toutes, ethniques, salariales, religieuses, politiques.

Unknown a dit…

En quoi le port de la croix est-il contraire à la laïcité, qui signifie la neutralité des institutions... ?

aze a dit…

Je pense aux lois interdisant le port des signes religieux dans les lieux publiques...
Ces lois sont issues du principe de laïcité.
Pour tout le monde, la définition du mot laïcité inclue ce genre de lois.

Unknown a dit…

« lois interdisant le port des signes religieux dans les lieux publiques »

Il n'y en a pas, à part dans les écoles.

Tom a dit…

@aze

"Mais les faits sont que les musulmans entravent moins la laicité que les catholiques et leurs croix autour du cou.beaucoup plus visibles."

C'est vrai, surtout si on ferme les yeux sur les voiles et autres bâches pour femmes... hop, pas visible !... oui, retorquez si vous voulez que c'est uniquement culturel mais disons que leur bouquin sacré ne rigole pas trop là dessus quand même. Y'en a qui ont essayé, elles ont eu des problèmes. De toutes façons, "à Rome, on fais comme les romains".

A part ça, c'est vrai que manger hallal dans des écoles laïques, avoir des équipements publics soumis à une réglementation spéciale pour ces gens, accepter de voir des carrés musulmans dans des cimetières publiques etc... ça, ça n'entrave absolument pas la laïcité, sûrement parce que c'est moins visible.

Et puis j'sais pô, j'suis plus habitué aux croix, je préfère.

(y'a de l'ironie ici, pour les bas-du-front qui prennent tout au premier degré)


"....Pour le reste, j'ai l'impression que vous vous battez pour protéger une culture qui a par le passé utilisé des méthodes bien pires que celle que vous jugez menaçante."

Disons que j'aime le saucisson, la viande non-hallal, boire modérément du bon vin... bref, vivre à la française.

"Des méthodes bien pires" ? ça veut dire quoi ? quand bien même c'est vrai, et alors ? de toutes façons, j'affirme que la culture française est supérieure à la leur. Oui oui oui, je suis raciste, intolérant, réactionnaire etc... autres choses ?

De plus, je n'aime pas leur méthodes ("pires" ou pas) pour imposer leur culture chez nous. Et puis, le djellabah, ça me boudine, c'est moche et j'aime pas ça.


"Nous sommes sur la meme planète, alors chez nous, c'est chez eux et vice versa..."

Vous voulez que je vous présente une famille de gitans pour qu'ils s'installe dans votre jardin ? (alerte à l'ironie)



M'enfin, je vois que vous avez fait le plein de points de karma aujourd'hui, soit vous irez au paradis aux côtés d'Hitler ou de Pol Pot (qui faisaient le Bien, le croyaient-ils eux aussi), soit vous êtes en bonne place pour vous réincarner en mouton.

Expat a dit…

Bonjour, juste pour vous dire que moi aussi j'ai quitté causeur - finalement je baisse les bras. Pourtant j'avais des espoirs pour ce site - maintenant il est pourri de malades et des (faux) bien-penseurs - d'ailleurs, il parait que la moitié des pseudo sont des rédacteurs qui essaient de faire augmenter l'audience en déclenchant les 'flame-fests'
Expat
ps - et le premier qui critique mon français va en prendre plein le ...

Expat a dit…

Bonjour, juste pour vous dire que moi aussi j'ai quitté causeur - finalement je baisse les bras. Pourtant j'avais des espoirs pour ce site - maintenant il est pourri de malades et des (faux) bien-penseurs - d'ailleurs, il parait que la moitié des pseudo sont des rédacteurs qui essaient de faire augmenter l'audience en déclenchant les 'flame-fests'
Expat

Théo2toulouse a dit…

"Ces lois sont issues du principe de laïcité."

Un Etat où le ministre de l'intérieur est ministre des cultes, où le gouvernement décide ce qui est un signe religieux ou non, qui décide via une mission interministérielle ce qu'est une religion ou une secte est tout sauf un Etat laïque. Donc si de telles lois d'interdictions existaient, elles seraient justement contraire au principe qui ne "reconnaît.. aucun culte".

Ludo Lefebvre a dit…

Nous sommes chez nous et j'en suis à être pour un retour au catholicisme dans les affaires comme le préconisait Maurras afin que l'islam ne ronge pas notre société. Et pourtant, ce n'est pas ma paroisse.

Mamasc a dit…

Bonjour à tous,

Je souhaiterai répondre un peu longuement à Aze.

Je remercie M.Boizard, notre hôte, de m’en offrir la possibilité.

« Oui c'est vrai, mais vous pensez a quoi quand vous parlez d'une immigration qui refuse de s'intégrer?
Si vous pensez au voile qui bafoue la laicité, je dirait que je vois beaucoup plus de croix autour du cou que de voiles.....et j'habite paris.
Sinon je ne voit pas de quoi vous voulez parler... »

Aze, ne voyez pas de provocation dans mes propos. Mais je vous dois la sincérité.

Je pense en particulier à une proportion importante de notre population, qui loin de se fondre progressivement dans la culture française, s’en éloigne de plus en plus et en toute conscience. Je pense essentiellement ( sans en faire une généralité) aux personnes d’Afrique du Nord et de religion musulmane.

A ce sujet, je voudrais vous faire part de mon témoignage personnel. Il n’a rien d’exceptionnel en soi, mais que voulez-vous c’est celui que je connais le mieux !

J’ai fait toute ma scolarité ( du CP à la terminale ) dans des établissements scolaires publics ( école, collège, lycée) d’une petite ville de la banlieue sud de Paris, il y a environ trente ans.

C’était un coin très très moyen à tout point de vue, je veux dire que toutes les origines sociales, religieuses et ethniques y étaient représentées, sauf la haute bourgeoisie et BCBG ( BOBO, dirait-on maintenant), et avec une forte proportion de camarades habitants dans des « quartiers » ( comme on dit élégamment de nos jours ).

Je vous affirme que pendant toutes ces années ( plus de dix ans tout de même ) je n’ai assisté à aucun incident notable relatif à l’origine religieuse, sociale ou géographique d’aucun de mes camarades.

Chacun tentait avec succès de respecter l’autre et surtout, tout le monde respectait les principes et la culture française.

Je n’ai vu personne arborant un signe religieux ostentatoire ( ni tchador, ni burqa, ni kippa ) sauf des croix chrétiennes, des mains de fatma ou des croix juives ( d’ailleurs toutes plus discrètes qu’ostentatoire !).

Aujourd’hui, dans ces mêmes établissements scolaires, l’ambiance n’est plus du tout aussi sereine et ce n’est pas l’effet d’une nostalgie que me dicterait mon grand age !!!

Pourquoi ?

Réponse dans mon prochain post....

Mamasc a dit…

( suite du post précédent )

...Pourquoi ?

Première hypothèse : les français de souche seraient devenus racistes, intolérants et xénophobes. Enoncer cette hypothèse, c’est déjà la récuser : personne ne peut expliquer pourquoi cette population aurait changé du tout au tout, même sur trente ans.

Deuxième hypothèse, à mon sens la plus vraisemblable : c’est donc que la population immigrée , ou issue de l’immigration, a changé dans sa manière de se comporter et d’envisager son passé, son présent et son avenir en France et vis à vis des français de souche.

Et j’en arrive alors à la réponse à la question que vous me posez : quand je parle d’une immigration qui refuse de s’intégrer je pense à une immigration qui même sur plusieurs génération évolue non vers une identification à la culture du pays qui l’accueille , mais au contraire à son rejet et à sa contestation.

Il en résulte qu’aujourd’hui, par exemple, la Marseillaise est sifflée lors des rencontres Algérie-France, même sur le territoire français, que l’on croise dans la rue des femmes coiffées ou voilées ( burqa ou non, peu importe) , que le ramadan devient un événement plus important que le carême, qu’on se demande sune femme voilée peut travailler dans un service public dans une telle tenue, etc…

Franck Boisard évoque également sur ce blog la proportion de prénom d’origine étrangère ou de personnes qui choisissent d’être enterrées à l’étranger, ( ce qui une fois de plus n’est pas un problème en soi, mais constitue à mes yeux un signe allant dans le sens d’un refus d’intégration ).

Vous voyez que ma préoccupation première n’est ni la laïcité, ni la religion en tant que telles.

Elle est plus large et plus globale : je m’inquiète tout simplement de l’avenir de mon pays et de celui de toute sa population.

Sur ce point, Aze, nous nous rejoignons sûrement.

Mais j’aurais plein d’autres remarques à faire à propos de votre post ci-dessus…

Ce sera pour plus tard.

Cordialement.

fboizard a dit…

Il se trouve que je connais pas mal de Français d'origine italienne, de la deuxième ou troisième génération. La différence avec des maghrébins et des africains est absolument frappante à tous les niveaux : social, économique, culturel, vestimentaire, tout. Les moeurs, le langage, l'école ...

C'est simple : les Italiens se sont intégrés, pas les africains.

C'est en partie la faute des Français, non pas parce qu'ils sont racistes, mais bien au contraire parce qu'ils trop laxistes, pas assez exigeants.

Mais aussi, et surtout, parce que les africains ne veulent pas s'intégrer, ils voudraient que ça soit la france qui se plie à leurs coutumes, sous la menace du chantage au respect, on le voit dans mille incidents de la vie de tous les jours : le voile, les cantines hallal, le ramadan à l'usine, les piscines séparées, etc. C'est tout de même fort de café.

Je n'ai rien contre les immigrés tant qu'ils s'efforcent de devenir français en se pliant à nos coutumes. Mais dans le cas contraire, qu'ils retournent donc chez eux, et avec un coup de pied au cul si nécessaire, nous n'avons pas besoin d'eux et nous ne leur devons rien.

aze a dit…

Bonjour, je suis en effet d'accord avec presque tout ce que je lis, mais on peux parler de l'immigration, constater certaines choses par nos expériences personnelles, je ne peux pas m'empêcher de croire que la solution, n'est pas de les renvoyer chez eux, ou de fermer militairement nos frontières.

Je suis de ces petits enfants d'immigrés italiens dont vous parlez, et j'ai aussi grandit en banlieue parisienne.peut etre pas a la meme époque...j'ai 27 ans....et j'ai donc constaté les meme choses que vous.

Si je vous demande quels sont les signes d'une mauvaise integration, c'est parce que je trouve qu'elle se passe bien mis a part quelques vieux blédards qui n'estiment pas nécessaire d'apprendre la langue, quelques jeunes filles qui veulent garder le voile plus par contradiction aux moeurs françaises qui le voit d'un mauvais oeil.
Ils sont beaucoup plus nombreux alors forcément, ils se sentent plus fort, mais malgré tout, leur coté minorité renforce leur repli, dans leur opposition a la culture française.

Je ne pense pas qu'elle soit menacée, elle change de visage, avec l'apport d'étrangers, mais le français mangera toujours du saucisson et n'arrêtera pas de boire du vin.

L'islam ne s'imposera jamais en europe, les occidentaux sont désormais trop méfiants et donc de plus en plus agnostiques pour se laisser a nouveau embrigader dans une croyance qui a peine 2000 ans.

Par contre, nous devrons faire face a des guerres de religions au sein d'un meme territoire, et selon moi, les deux disparaitrons petit a petit.
le déclin de l'église avait commencé avant l'arrivée des premiers immigrés.

IL y a deux semaines, j'ai rencontré a une soirée un groupe de filles plus ou moins voilées, et ce que j'ai entendu m'a surpris.
Elles me disait que les jeunes voilées, sont mal dans leur peau, et se réfugient dans la religion comme d'autres dans le ghotic, le fashion victime....Etc

Je pense que d'ici plusieurs générations, les immigrés seront intégrés comme le sont aux u.s les afro americains.

Le reste du problème sera de trouver un équilibre pour garder une diversité nationale et mondiale.
comment?

pour finir j'aimerai répondre a cette phrase "nous n'avons pas besoin d'eux et nous ne leur devons rien."
Nous ne pouvons pas ignorer les autres dans ce monde ou nos avenir sont liés.
Le sujet dont nous parlons nous montre précisément que les différences existent toujours, et qu'on ne peut pas les séparer.
ça fait un peu idéaliste, mais il faut arriver a se dire qu'en aidant un autre, on s'aide soi meme.
Au fait c'est moi L'indien....

aze a dit…

Oulala les fautes, je viens de me relire, et c'est dur, mais je tape très vite sans relecture.
Je vous prie de m'excuser pour la syntaxe, les fautes et autres tournures compliquées....

Pat Mustard a dit…

"Quelqu'un pourrait m'expliquer ? "

Simple. Certains Africains sont racistes. Ils se sont attaqués aux Indiens, aux Blancs, et maintenant ils s'en prennent aux Chinois. Ça n'a rien à voir avec une "invasion" - les Chinois sont quelques centaines et en majorité des hommes. C'est comme si les Français s'attaquaient aux immigrés luxembourgeois (quoique vu les impôts que l'on paye, il ne doit pas y en avoir beaucoup).

Unknown a dit…

une référence

caldwell

Christopher Caldwell's Reflection On The Revolution In Europe: Now He Tells Us?

http://www.vdare.com/index.asp

all the best

Ulysse87000 a dit…

Ludo Lefebvre a dit...
Peut-être qu'il y a une volonté de ficher les pays européens en l'air ? Une hypothèse comme ça !

mais non , tu sais bien que la 5e colonne nous aimes nous les goyes allez ne sois pas paranoïaque sors de chez toi et va faire un tour allah Caf

Ludo Lefebvre a dit…

Je ne pensais pas aux juifs comme cinquième colonne, mais à un certain monde des affaires. Je connais suffisamment de juifs ayant les mêmes positions que les miennes pour ne pas tomber cette réduction. Certes il y a Attali, BHL et quelques autres qui parlent au nom des juifs et ont ce funeste projet, mais heureusement ils ne sont guère aimés dans cette communauté.

Je n'ai rien à faire à la CAF.

humanisme-citoyen a dit…

Les Africains se font également accueillir fraîchement en Algérie et au Maroc, voir les pages 31 et 32 du Livre noir de Ceuta et Melilla (coups de feu au passage de la frontière, expulsion puis abandon dans le désert, bergers qui ne viennent en aide qu'aux musulmans quand ils rencontrent un groupe perdu dans le désert) :
http://www.meltingpot.org/IMG/pdf/livrenoir-ceuta.pdf