samedi, juillet 17, 2010

Quelle stratégie économique pour la France ?

Ce message s'articule avec le précédent.

Les données stratégiques de la France sont relativement simples, au moins dans le domaine économique. Il est d'autant plus rageant que nos dirigeants semblent les ignorer complètement.

Nous vivons dans un monde assez ouvert (moins qu'on le dit parfois), où les pays sont en compétition féroce. Cela restera ainsi tant que les puissances montantes y trouveront intérêt, c'est-à-dire pour encore longtemps.

La stratégie économique de la France est donc toute tracée : favoriser les emplois non qualifiés dans les métiers non délocalisables et tout faire pour la compétitivité des exportations.

Concrètement, cela signifie :

> fin de l'Etat providence, baisse drastique des dépenses publiques.

> fiscalité révisée pour taxer les individus et non les entreprises.

> arrêt de l'immigration non compétitive (d'origine africaine et nord-africaine).

> désétatisation du système éducatif

Mais l'élément le plus fondamentale de cette stratégie, c'est le passage à la retraite par capitalisation : il est temps que le travail des Français leur donne les moyens d'épargner et d'investir au lieu de subventionner, sous prétexte de collectivisme, une paresse protéiforme.

Je vois d'ici les professeurs patentés de pragmatisme nous expliquer qu'il est impossible de faire passer un tel programme. C'est une sorte de rationalisme au jour le jour qui n'est pas loin de la connerie pure.

Il suffit de prendre un peu de hauteur pour voir qu'il y a deux arguments puissants pour faire passer une telle politique : la patriotisme et la responsabilité. Cette politique prépare l'avenir de la France, ces efforts ne seraient pas vains.

Bine sûr, ce sont deux valeurs profondément contraires à ce que nos medias montrent et encouragent. Mais elles sont si ancrées en nous qu'un politicien un peu plus intelligent que la moyenne pourrait les réveiller.

4 commentaires:

JB7756 a dit…

M. Boizard vous faites une fixation sur la retraite par capitalisation ! C’est une erreur !

Ce système est particulièrement efficace pour… BAISSER LES RETRAITES. Les exemples de retraités ruinés par des mauvais investissements sont légion. Garantir à notre époque la sûreté d’un placement à 40, 60, 80 ans est impossible (pouvez demander à Vincent Benard).

Le système de répartition en France a été établi en France, pour partie, en raison de l’effondrement des systèmes par capitalisation d’avant guerre.

fboizard a dit…

«en raison de l’effondrement des systèmes par capitalisation d’avant guerre.»

C'est un peu plus compliqué que cela : toute guerre perdue ruine l'économie, quel que soit le système de retraite.

Mais si Vichy a institué la répartition, c'est justement pour pouvoir taper dans les caisses de retraite par capitalisation.

Vous confondez le principe et l'application : une mauvaise retraite par capitalisation peut être pire qu'une bonne retraite par répartition.

Mais il n'empêche : une bonne retraite par capitalisation vaut toutes les retraites par répartition.

Si pendant 40 ans, j'ai investi dans l'économie sud-coréenne, j'ai une retraite dorée.

Théo2toulouse a dit…

"fiscalité révisée pour taxer les individus et non les entreprises."

Rhooooo Frank le gros sophisme économique.

On ne taxe que les individus et que le travail. Une taxe sur les vaches sera payée par leurs propriétaires

Tout comme ce sont les clients et les fournisseurs de Total qui paient le gigantesque impôt sur le bénéfice de cette entreprise.

fboizard a dit…

Ne me prenez pas pour un gros crétin de gauchiste !

Je sais bien. Mais il n'empêche que la façon de taxer les gens orientent leurs comportements.