mercredi, août 04, 2010

Les abonnés du Monde me fatiguent

Depuis quelques temps, je me faisais un malin de poster des commentaires à contre-courant sur les articles du journal Le Monde, d'autant plus que la contrainte des 500 caractères est un défi.

Mais les abonnés du Monde sont vraiment trop cons, ils me fatiguent : autant essayer de faire lire Platon à un âne.

17 commentaires:

Anonyme a dit…

La contrainte des 500 caractères : encore une belle manifestation de la mesquinerie française.

Ils ont des milliers de lecteurs prêts à passer du temps gratuitement à travailler pour eux.

Les électrons ne coûtent rien.

Il n'y a besoin de personne pour sélectionner le courrier des lecteurs (sinon pour "modérer" quelques commentaires jugés outrés).

Ils sont dans un monde idéal. Ils ont le cul bordé de nouilles. On leur tend le paradis sur un plateau.

Ben, nan. Ca leur va pas. Faut qu'ils la ramènent. Faut qu'ils fassent chier. Faut qu'ils fassent leur boulot de petits chefs. Faut qu'ils emmerdent le monde.

Interdit d'écrire plus de 500 caractères. C'est comme ça. Les chefs ont décidé que les gensses voulaient pas lire plus de 500 caractères. Pas 490 ou 510, hein : 500.

Vous écrivez pour des abrutis qui tiennent les livres à l'envers. Va falloir vous mettre à leur niveau.

Allez-y, bossez, maintenant. Au lieu d'écrire rapidement et facilement ce que vous pensez, passez trois fois plus de temps à couper votre texte pour que ça tienne.

Et pis y'a pas d'raison. On permet à la grande masse des lecteurs abrutis et malodorants de s'exprimer. Il faudrait pas qu'ils prennent l'habitude de la liberté, non plus. Il faudrait pas qu'ils se croient tout permis.

500 caractères.

Ca leur fera les pieds.

Pis c'est le logiciel qui va faire le boulot, hein. Y manquerait plus que ça nous occasionne du travail, à nous. On est là pour emmerder le monde, pas pour supporter les conséquences des règles stupides qui nous passent par la tête.

Roman Bernard a dit…

Franck, essaie au moins de commenter ça : Les trois erreurs de Nicolas Sarkozy ! ;)

fboizard a dit…

Parmi les abonnés du Monde, je distingue quatre catégories :

> les cons, majoritaires. Ceux-là ne comprennent rien à rien. Par exemple, ils prétendent que les problèmes de la France ont commencé avec Sarkozy. Il faut vraiment avoir une cervelle de colibri pour raconter des âneries pareilles et, pourtant, ils sont de loin les plus nombreux.

Ils sont en général prétentieux et donneurs de leçon. Ils ont des grands mots plein la bouche, fraternité, valeurs de la République, fachisses, qu'ils emploient sans les comprendre. C'est cette dernière caractéristique qui les rend insupportables : un con modeste, on lui pardonne, mais un con qui vous prend de haut, ça donne des envies de meurtre.

> les gauchistes honteux. Ceux-là se disent de gauche mais ... Ils sentent bien qu'il ya un problème, mais ils ne poussent pas la logique jusqu'à passer à droite.

> les opposants : ils ont plutôt sarkozystes, mais tendance bourrins. Assez rars.

> les mal-pensants. Très minoritaires, il en est qui en 500 caractères font d'excellentes sorties dont je suis jaloux, c'est la seule raison pour laquelle je lis ces commentaires. A mon estimation pifométrique, ces commentaires pertinents représentent 2 % du total, ils invalident en général 90 % des autres commentaires, mais comme leurs auteurs sont trop cons pour s'en apercevoir, ils continuent à déblatérer les mêmes conneries.

fboizard a dit…

C'est tellement idiot, dépourvu de mesure, le lynchage actuel de Sarkozy et de Woerth que je n'ai même plus envie de commenter.

Si il neige au mois d'aout, ça sera de la faute de Woerth ?

Ces cons-là finiraient par me rendre sympathique ce gouvernement que je ne porte pourtant pas dans mon cœur.

Roman Bernard a dit…

Le mieux, c'est ce passage :

« une bataille dont les démocraties, ces royaumes du droit et du scrupule, ont toujours su qu'elles ne sont pas équipées pour la mener et dont il n'est pas du tout certain, du coup, qu'elles sachent la gagner »

Donc, comme les démocraties ne sont pas équipées pour mener et gagner la bataille contre la délinquance, eh ben... il faut qu'elles capitulent.

fboizard a dit…

Roman,

J'ai commenté pour vous faire plaisir.

Wardiplomat a dit…

Parfois j'ai l'impression que les journalistes du Monde se contentent de faire des copier-coller des commentaires des lecteurs pour écrire leurs articles.

De toute manière, ça n'est pas un journal sérieux. Le Figaro aussi c'est une torchon. En fait, à part les Echos et la Tribune, il n'y a pas grand chose d'intéressant à lire dans la presse française.

Anonyme a dit…

Ah oui, je suis allé voir : c'est gratiné. Déjà, je lisais pas les articles. Mais les commentaires... Ceux de Libé sont mieux, tiens.

Roman Bernard a dit…

Bon commentaire, qui perturbera peut-être les certitudes de quelques commentateurs... Ce serait déjà ça.

fboizard a dit…

Je suis abonné aux Echos.

Roman,

Vous savez, les abonnés du Monde sont des abonnés qui se tirlipotent les idées entre eux. Il n'y a aucune chance que mon rappel des réalités les touche : les réalités, ce n'est pas leur domaine.

Anonyme a dit…

Histoire de se faire peur : les abonnés du Monde ne seraient-ils pas, dans une proportion particulièrement élevée, des profs ?

Wardiplomat a dit…

@ Robert Marchenoir

Des profs, des étudiants de socio, des psychologues et des assistantes sociales mais surtout....des fonctionnaires.

Le niveau de français des commentaires est assez correct mais le style s'apparente beaucoup à celui que l'on retrouve dans les copies de culture générale des concours de la fonction publique.

Criticus a dit…

« le style s'apparente beaucoup à celui que l'on retrouve dans les copies de culture générale des concours de la fonction publique »

Vous en corrigez ? ;)

fboizard a dit…

Ils ont tout à fait le style des demi-savants (journalistes, profs, etc.) : ils déblatèrent des grands mots creux mais ne comprennent rien à rien.

Anonyme a dit…

Suite du "fil à Bob" :

Un cambrioleur anglais vient d'être condamné à 5 ans de prison. Il en était à son 689 ème cambriolage. Il a 19 ans. Lors de son précédent passage au tribunal, le juge avait décidé de lui "donner sa chance" en lui offrant une formation et un logement aux frais du contribuable, au lieu de le mettre en prison. C'était il y a trois mois. Le juge maintient qu'il avait eu raison de le relâcher. La police déclare que le programme de réhabilitation dont il a bénéficié est un succès. Le condamné a commencé sa carrière de cambrioleur à l'âge de 10 ans. Sur sa page Facebook, qu'il a mise à jour après son incarcération, il se vante qu'il sera libre dans 18 mois.

That's all, folks...

http://www.dailymail.co.uk/news/article-1300245/Despite-688-crimes-burglar-Bradley-Wernham-got-chance-offended.html

fboizard a dit…

Il y a autre chose qui me frappe sur les fils de commentaires des abonnés du Monde : un commentaire à contre-courant sur un ton polémique provoque des réactions. Mais un commentaire à contre-courant bien tourné, juste, qui va droit au but, bref intelligent, ne provoque généralement aucune réaction, il est purement et simplement ignoré. C'est trop systématique pour ne pas être significatif.

Ceci me conforte dans mon idée que les abonnés ne viennent pas débattre mais se masturber mutuellement leur narcissisme de «belles âmes». Quelqu'un qui vise plus haut que leur comportement de bande de cancres dans une cour de récération leur est inaccessible.

Et il y a une chose, à quoi on reconnaît que les abonnés du Monde sont des intellos de caricature : ils détestent, ils fuient comme la peste, tout ce qui est concret et humain. Ils aiment les grands mots, les idées vagues et faire étalage de leurs sentiments, généralement négatifs (colère, dégoût, honte, ...). L'étalage des sentiments est d'ailleurs symptomatique d'un bas niveau de réflexion : il est plus aisé d'exprimer des sentiments bon marché que d'articuler un raisonnement.

Je vais arrêter sur ce suejt : je cours d le risque de glisser vers leur niveau.

Bob,

Vous avez quelque chose contre les vocations précoces ?

Dalrymple explique que les détenus anglais considèrent la cambriolage comme un lmétier comme un autre, c'est tout juste si ils ne demandent une protection sociale et des droits syndicaux.

Anonyme a dit…

"Fil à Bob", suite :

Val d’Oise : le cambrioleur de 18 ans reconnaît 150 vols

http://www.fdesouche.com/129114-val-d%e2%80%99oise-le-cambrioleur-de-18-ans-reconnait-150-vols

Commentaire de "Cougar" :

"Ah bah merde, mais du coup l’argument “ils volent, dealent, etc. parcequ’ils ne trouvent pas de boulot” ne tient plus la route, vu que le mec n’a que 18 ans… et a commencé bien avant.

D’ailleurs effectivement je constate que cet argument n’est plus utilisé. maintenant c’est celui de la pauvreté, mais cet argument sera vite épuisé…

vite, une autre excuse, vite!!"