mardi, novembre 02, 2010

La schizophrénie française, vue par le Wall Street Journal et traduite par Bernard Martoïa

Analyse de la schizophrénie française

Jean-Marie Le Pen répète : «Malheur aux peuples dont les dirigeants ont les mains molles».

Je pense qu'il s'agit d'une analyse en partie fausse : certes, nos dirigeants manquent de courage, mais pas seulement.

Je pense que le problème est plus profond : ils manquent d'intelligence. Ils vivent en vase clos ressassant les mêmes idées socialistes, immigrationnistes et progressistes. Un Nicolas Sarkozy, malgré toutes se rodomontades, n'a jamais contesté que l'immigration massive, l'invasion migratoire -à mes yeux, fût une chance pour la France, il en a juste contesté les modalités.

Je suis persuadé que ce conformisme idéologique, qui est un autre nom de la bêtise, est pour beaucoup dans nos maux.

De la bêtise, naissent les décisions funestes. Il ne suffit pas d'être intelligent pour bien gouverner, mais ça aide.

3 commentaires:

Curmudgeon a dit…

L'intelligence, ça aide, mais comment se fait-il que tant de gens qu'on nous dit intelligents se sont si lourdement trompés ?

D'abord l'intellect peut être gravement obscurci par une idéologie trop éloignée d'une saine appréciation du monde réel. L'idéologie comporte un contenu intellectuel souvent erroné, ou poussé à l'excès,, mais aussi une forte charge émotionnelle et une grande indignation morale. Elle permet de combiner aux yeux de l'idéologue 1) le sentiment d'être lucide, de voir derrière les apparences (les marxistes savent que "en dernière analyse", c'est ça et pas autre chose), donc intelligence + science, et 2) le sentiment d'être un être vertueux (c'est donc avec la meilleure conscience que Jean-Paul Sartre pouvait déclarer "Tout anticommuniste est un chien").

Ensuite l'intellect peut être obscurci par le conformisme. Le conformisme est psychiquement et socialement économique, il évite la souffrance quotidienne d'avoir à penser et se comporter différemment des autres. [Parfois au contraire l'intellect est obscurci par le désir pervers de prendre le contre-pied du sens commun, même quand celui-ci est correct].

Je ne doute pas que les économistes qui tournent les manivelles de la machine à "stimuli" et à "quantitative easing" soient fort intelligents, enfin du moins selon les critères standards. Mais ils finissent par oublier les bases de l'économie, qui est qu'une pluie de greenbacks lancés depuis un hélicoptère ne correspond à aucune augmentation de richesse réelle. Ben Bernanke "achieved a SAT score of 1590 out of 1600". Ben Bernanke a un PhD du MIT. Etc.

Donc le conformisme idéologique n'est pas nécessairement un autre nom de la bêtise. Si je suis très intelligent, une des choses que je sais faire, c'est de dérouler des raisonnements. Seulement, en vertu de GIGO ("garbage in, garbage out"), le plus beau tuyau du monde, si on l'alimente avec des cochonneries, laissera s'écouler des cochonneries.

fboizard a dit…

Vous devriez reprendre la formule de Thomas Sowell :

Intellect : capacité à manier les concepts

Jugement : capacité à peser correctement les éléments d'une problématique.

Intelligence = intellect + jugement

Bref, on peut être intellectuel sans être intelligent (Sartre).

On peut aussi prendre en compte le caractère (voir Le fil de l'épée).

Obsédé Textuel a dit…

Lorsque tant de gens décident, agissent et écrivent dans le même sens, et ce, sur de nombreuses années, lorsqu'ils persistent dans la même direction malgré tous les échecs -TOUS-, lorsque tant de gens détenant une parcelle de pouvoir sont unanimes intégralement; il n' y plus de place au hasard.

Non ils ne sont pas tous bêtes, englués dans le progressisme, le socialisme.
Non ils ne sont pas tous des vendus des collabos.
Non ils ne sont pas tous incapables d'une autre voie de réflexion.
Non ils ne sont pas aveugles, il savent ce qui se passe dans le pays. Chaque député n'est-il pas directement au contact de la population dans sa permanence chaque semaine ?

La raison la plus simple est toujours la meilleure: L'ARGENT !
Ils sont tous payés.

Lorsque tout va dans le sens du favoritisme de l'immigré, et de la répression du Français, il convient de regarder où se projettent toutes ces courbes. Et surtout, où elles prennent leur origine.
Dans la même direction. Toutes....
Il faut savoir que les bénéfices du pétrole génèrent des fonds colossaux.
Entre corruption et chantages pour les plus patriotes tout homme a son prix. Et l'explication de la pénétration soudaine de l'islam radical chez nous, parfaitement étranger à nos cultures (alors qu'il est minoritaire en pays arabes) trouve là son explication.

A votre avis, à quoi peuvent servir ces splendides hotels de luxe dans les Emirats alors que la région n'offre strictement aucun intérêt touristique ?
Ben voyons, il faut organiser des « séminaires d'études » pour les petits de la pyramide, journalistes haut fonctionnaires, cadres de grandes entreprises...