mardi, mai 17, 2011

Affaire DSK : l'oligarchie pète les plombs

Entre Jean-Marc Ayrault qui demande si la victime est la plaignante ou l'accusé, Elisabeth Guigou qui nous fait une crise d'anti-américanisme primaire, Pierre Moscovici qui insulte Bernard Debré, probablement parce qu'il est le seul à avoir le courage de briser l'omerta, Jack Lang qui minimise l'incident, JF Kahn (qui était dans la suite fatale) nous dit qu'il ne croit pas à l'agression violente (alors qu'il n'a jamais mis en doute les accusations contre Berlusconi), l'oligarchie nous offre un festival d'ignominie.

Ces gens sont tellement pourris par l'esprit de caste qu'ils ne se rendent même plus compte qu'ils sont indécents et totalement coupés du bon sens populaire (mais ils s'en foutent). L'effet dans l'opinion est désastreux.

Il faut respecter la présomption d'innocence de DSK ? Certes, alors taisez vous.

Je pense que DSK peut être innocent. L'homme a même droit à ma pitié. Mais, au-delà de ça, je ne sais rien dire et je crois qu'il n'y a rien d'autre à dire.

Je n'ai pas parlé de ce crétin de BHL, qui est aussi dans le coup. Juste pour vous faire rire :

Aucun commentaire: