samedi, décembre 03, 2011

La lutte entre l'Euro et la démocratie continue

Les idées de fédéralisme européen sans demander directement l'avis des peuples se concrétisent petit à petit.

La suite va être intéressante : comment les peuples vont-ils réagir ?

Je crains la montée aux extrêmes : puisqu'on ne demande pas poliment son avis au peuple, il va être tenté de se faire entendre malgré tout, donc de crier très fort.

Aucun commentaire: