mercredi, janvier 04, 2012

Récamier : cela confirme bien ce que je pense de Hollande

Dans un article d'Atlantico, je trouve cette phrase :

«Le hasard a voulu que, la veille de la publication de sa tribune, j’aperçoive Hollande dans un restaurant que connaît bien le tout-Paris, le Récamier. Sa spécialité : le soufflé.»

Or, mon épouse et moi sommes allés une fois au Récamier. C'est le restaurant pour bobos typique : personnel incompétent, malpoli et hautain (il croit probablement cette attitude stylée), cher pour rien, bref un temple du mauvais goût. C'est du bobo tout craché, ça se hausse du col, ça manie des mots compliqués, mais c'est ignare et commun.

Nous sommes partis et nous avons pris cocktails et sandwichs au bar du Lutétia, qui est un vrai endroit stylé et classieux, pas un qui fait comme si.

Alors, je le reconnais, c'est injuste de juger François Hollande à son goût médiocre en matière de restaurant, mais, quand cela s'intègre parfaitement dans un personnage, c'est révélateur. Le restaurant préféré de Jacques Chirac était Benkay, le meilleur japonais de Paris, discret, feutré, loin des rires sonores des grandes gueules bobos-zartistes.

Je n'aimais pas Jacques Chirac, je ne l'aime toujours pas, ce fut un politicien extrêmement néfaste, mais, à coté de François Hollande, il passe pour un génie.

Aucun commentaire: