mercredi, janvier 25, 2012

Voici la nouvelle France

Cette nouvelle France qu'on voit en version gentillette dans Intouchables, la voici en version brutale.

Mourad Boudjellal : de la provocation au dérapage (j'apprécie peu cet usage grotesque du mot «dérapage»).

On ne peut pas excuser Mourad Boudjellal en disant que c'est une racaille de banlieue. Il est président d'un grand club de rugby.

Il méprise la France, sa langue, sa courtoisie, au nom du droit du conquérant. Il est aigri, jaloux, insultant.

Vous ne pourrez pas dire que vous n'avez pas été prévenus.

Aucun commentaire: