mardi, mars 27, 2012

Le moutontribuable et le ponctionnaire

La Fontaine en aurait fait une fable.

Un couple sado-masochiste est stable puisque l'un aime frapper et que l'autre aime être frappé.

Je me demande si les relations entre le ponctionnaire (1) et le moutontribuable (2) ne sont pas du même ordre.

Il y a en gros un tiers des fonctionnaires et assimilés qui sont inutiles (synthèse approximative des différents rapports de la cour des comptes). Cela ne veut pas d'ailleurs dire qu'ils sont tous fainéants : dans une mauvaise organisation, il y a des gens qui travaillent effectivement, mais à des taches inutiles.

Or, aucune révolte des moutontribuables contre les ponctionnaires, rien. Juste une fuite éperdue digne de Ben Johnson sur-dopé des plus mobiles.

Bien sûr, bien sûr, ceux qui sont du bon coté de la pompe à phynances (3) font tout pour que ceux qui sont du mauvais coté soient atomisés et réduits au silence. Mais tout de même, où est cette France qui sortait les fourches du plus loin qu'elle voyait arriver le percepteur ?


***********
(1) : copyright Bob Marchenoir

(2) : copyright H16

(3) : qui représentent bien quelques dizaines de millions de personnes, puisqu'une bonne moitié de la France vit aux dépens de l'autre

Aucun commentaire: