mardi, août 22, 2017

Prenons des précautions avec la vérité : baillonnons internet

Charlottesville et l’agonie d’Internet

Je ne peux même pas me déclarer surpris : à partir du moment où les gauchistes considèrent que celui qui pense différemment est un ennemi à abattre, qu'ils sont le Bien et que, par malheur, ils ont le pouvoir, il est dans l'ordre des choses qu'ils agissent ainsi.

C'est marrant que la tyrannie arrive par internet, qu'on nous présentait, avec beaucoup d'hypocrisie, comme un espace de liberté. En fait, la seule liberté qu'on nous laisse sur internet, c'est de consommer, et, si ça nous amuse, de dire comme tout le monde des choses insignifiantes.

Bref, comme d'habitude, la liberté des gauchistes consiste à penser et à faire comme eux.

C'est exemplaire : l'alliance des gauchistes et des capitalistes, unis par un même matérialisme, finit toujours par oppresser ceux qui ne veulent pas être réduits à la condition de gnou-consommateur.

Aucun commentaire: