dimanche, août 27, 2017

Un peu de pub pour Antipresse

Antipresse est la feuille publiée par Slobadan Despot, un serbo-helvétique (ça existe), Slobodan Despot.

Un extrait du dernier numéro à propos des récents attentats en Espagne :

************
Avant de conclure je ne résiste pas à en donner un exemple complémentaire [d'absence suspecte de curiosité des médias]. Le fameux voyage à Paris d’une partie de l’équipe avec à son bord Younès Abouyaqoub, très certainement.

La grande presse relaie fidèlement le message du désarroi politique: « On ne sait pas ce qu’ils venaient y faire ». Ils sont descendus à l’hôtel B&B de Malakoff. Pas besoin de chercher très loin la clientèle cible de cet établissement bien tenu : ceux qui souhaitent profiter de la proximité du Palais des expositions de la porte de Versailles. C’est écrit en toutes lettres dès l’ouverture du site internet de l’hôtel ! La vue plongeante qu’offre le B&B sur ce lieu à forte densité de civils sans défense explique sans doute la raison de l’achat d’un appareil photo. Les clichés seront certainement laissés en testament à des preneurs de relais de leur obédience, qui n’attendent que cela. Mais il y a pire, la vue plongeante de l’hôtel donne aussi sur le tout nouveau ministère de la Défense français (pardon « des-Armées »). Serait-il lui aussi une cible ? Simple hypothèse pour l’instant en espérant qu’elle ne sera rien de plus.

Allez ! Une dernière pour la route ! Madame Hamila, mère des frères Omar et Mohamed Hychami, morts au champ d’honneur de l’islam, répond aux questions de LCI les mains imprégnées de henné. Au Maroc on s’en enduit quand c’est jour de fête. Pourquoi ? Parce que le henné est l’un des arbres du paradis de l'Islam, le jannah. Aurait-elle fêté l'entrée de ses fils au jannah ? C'est possible, en tout cas c’est une question.

PS

Je propose que nos fidèles lecteurs s’adonnent à un questionnement de leur choix, pourvu que la question posée débouche sur la découverte d’informations pertinentes. Qu’ils nous aident ainsi tous à compenser notre avitaminose informationnelle grâce au résultat (sérieux et documenté) de leurs recherches. Avec l’accord de notre grand Despot, nous pourrions publier les compléments utiles.

Chacun dans ses compétences peut en effet disposer de ressources que l’humble rédacteur de la présente note ignore du tout au tout. Ne serait-ce que la maîtrise de la langue espagnole ou catalane, etc.

PPS

En prime, voici quelques faits intrigants qui mériteraient d’être creusés : pourquoi une banque a-t-elle laissé ces gens squatter sa villa pour en faire une usine d’explosifs ? Quelle est cette banque ? Autre piste : lors des premières perquisitions de Ripoll, les services secrets espagnols, clairement identifiés par les riverains, étaient planqués sur des toits en peine nuit et communiquaient en anglais. Pourquoi ?

C’est à vous !
************

Il faut se poser des questions mais ne pas se hâter d'y répondre sous peine de tomber dans le complotisme.

Je ne prends pas cette précaution pour plaire aux médias du Système sans une once d'honnêteté (1). Je le fais pour que nous gardions intacte notre vitalité intellectuelle, le complotisme est une paresse.



*****************
(1) : video comique, un désinformateur (Schneidermann) accuse un autre désinformateur (Laurent) de malhonnêteté :






Aucun commentaire: