jeudi, juin 25, 2020

L'envie de pénal des roquets

 

 On sent toute la hargne des minables du Système contre quelqu'un qui, quels que soient ses défauts, leur est supérieur. On sent aussi toute la hargne des causeurs contre les faiseurs.

Ne vous y trompez pas : ils sont ridicules, risibles, mais comme pouvaient l'être les grandiloquences de Robespierre et de Fouquier-Tinville, ils sont de la même race, celle des bourreaux et des tricoteuses de guillotine. Ils en ont la haine vigilante et exterminatrice, qui ne laisse rien passer, qui ne pardonne rien, qui ne trouve jamais de circonstances atténuantes.

Et ce qui m'inquiète, c'est qu'ils tiennent le haut du pavé (pas par hasard s'il y a en tête une journaliste du Figaro). Ne vous faites aucune illusion : s'ils en ont l'occasion, ils ne ne nous rateront pas.

Aucun commentaire: