dimanche, novembre 15, 2009

La grippe tue une jeune femme en bonne santé

La grippe tue une jeune femme en bonne santé

Autrement dit, elle est morte de son vivant ?

7 commentaires:

Unknown a dit…

En ce moment le figaro a tendance à dramatiser le fait d'avoir la grippe. Cf cet autre article : http://www.lefigaro.fr/sante/2009/09/09/01004-20090909ARTFIG00038-les-dix-jours-de-calvaire-de-ma-grippe-a-.php
Action médiatique pour pousser les gens à aller se faire vacciner ?

daredevil2007 a dit…

Bien vu, Franck!
Et oui, le Fig dramatise mais demandons-nous pourquoi...
Non seulement ça, Théo mais c'est aussi un excellent moyen de détourner l'attention des questions qui fâchent vraiment comme celle de notre endettement excessif et de l'irresponsable emprunt que d'aucuns prétendent faire et des mises en garde à son encontre...

Captain Mousse a dit…

Ne vous faites pas plus stupide que vous ne l'êtes déjà. Vous savez très bien ce que ça signifie, la plupart des autres victimes ayant succombé étaient (d'après ce que j'ai lu dans la presse) déjà affaiblies par d'autres maladies ou faiblesses alors que cette jeune femme n'avait QUE la grippe. C'est tout, rien de plus.

daredevil2007 a dit…

Retournez donc dans votre bac à sable de bisounours, le morveux et laissez ceux qui n'ont pas encore subi de lobotomie avancée discuter des choses sérieuses!

Captain Mousse a dit…

Premièrement quand on veut se la jouer sérieux, on prend autre chose que Daredevil2007 comme pseudo, c'est le genre de truc que j'aurais pu choisir quand j'avais 17 ans. Deuxièmement, je n'ai pas dit que ce que j'avais lu était vrai, je fait juste remarquer que vous vous emportez pour un rien, que vous ne voyez que ce que vous voulez bien et que parfois il vaut mieux ne pas se prendre la tête.

daredevil2007 a dit…

Le plus sérieux, c'est celui qui ne se prend pas trop au sérieux comme vous, Monsieur... surtout pour énoncer des âneries dignes d'un gosse de 5 ans...
Quant au pseudo qui vous gêne, vous n'avez aucune idée de la raison pour laquelle je l'ai choisi, alors allez pérorer ailleurs d'autant que c'est vous qui êtes venus nous houspiller grossièrement comme vous savez si bien le faire d'ailleurs...
Par ailleurs, il est absolument normal de s'emporter à force d'être pris pour des moutons tout juste bons à être tondus. Si vous ne parvenez pas à voir ce qui se cache derrière toutes les manœuvres louches de nos si géniaux politiques, je n'y puis mais... Et je vous rassure de suite : je ne suis point un adepte de la théorie du complot si chère à nombre de nos stars têtes de linotte ! Mais comme l’on dit chez moi : chat échaudé craint l’eau froide…
Quant à perdre la tête, il ne me souvient point d'avoir jamais frappé un homme à terre ni d'être sorti le pistolet au poing défouraillant tout "divers" qui se profilerait à l'horizon! Je hais la violence par principe et parce que je suis pleinement conscient de là où elle nous mènerait mais contrairement à vous, j'ai des yeux pour voir et je constate (comme d'autres) qu'il y a une bien réelle montée de la tension dans notre pays et que la seule recette miracle de nos politiques bien-aimés consiste à noyer le poisson en usant de toutes les grosses ficelles qui passent à leur portée... Un jour le réchauffement climatique, un autre la violence routière, etc.
Libre à vous d'accepter de vous faire mettre un anneau dans le nez mais ne comptez pas sur moi pour ce faire...

Théo2toulouse a dit…

@Kreyket :
Dites, vous vivez chez les bisounours ? J'espère que vous ne croyez quand même pas que les politiciens sont des gens sympa qui pensent encore à l'intérêt du peuple ? Détrompez-vous : il n'y a que deux choses qui les intéressent chez le peuple : son bulletin de vote et ses impôts. Le reste, ils s'en tapent.

La seule chose qui compte, c'est d'être réélu, y compris par des moyens immoraux (bourrage d'urnes, promesses subventions, etc) et de pouvoir continuer à se goinfrer sur la bête : repas à 5000 euros par tête de pipe, voitures avec chauffeurs, putes, drogues (bah oui, eux, ils ont le droit)

Le problème, c'est que maintenant la situation du pays est arrivée à un seul très critique. On veut bien voir que ça va mal, mais on veut rien faire : dire aux électeurs à quelques semaines d'une échéance électorale que tout va mal, ce n'est pas bon du tout pour assurer sa réélection. Alors en haut lieu on bricole : on repousse l'examen du trou abyssal de la Sécu aux calendes grecques sauf qu'aux calendes grecques la situation sera encore pire mais ce n'est pas grave, on repoussera encore, ça fait 50 ans qu'on procède ainsi), on invite les gens à se faire vacciner en argumentant sur Un cas pour faire peur, on laisse faire les racailles à la tour Eiffel en espérant récupérer des voix au FN (c'est une pure connerie, mais bon, on n'est pas intelligent quand on pense à très court terme).

Moi non plus, je ne crois pas à la théorie du complot. Il n'empêche : les politocards passent leur temps à manipuler l'opinion et à faire des écrans de fumée pour ne pas vouloir affronter ce qui va leur pêter dans la gueule : la faillite de la France, faillite économique, sociale, politique et surtout morale d'un pays gangréné par le cancer socialiste.