jeudi, juillet 01, 2010

Marie-Neige Sardin

Les videos parlent d'elles-mêmes.

Le témoignage de Marie-Neige Sardin :



Le commentaire du maire du Bourget :



C'était nos deux séries «La diversité est une richesse, l'immigration est une chance pour la France». et «Quel fasciste, ce Sarkozy avec son obsession sécuritaire».

Ah oui, une précision, ça se passe en France.

4 commentaires:

Anthony Naar a dit…

Encore un cas de "je ne nie pas les problèmes, mais". C'est quelque chose que j'ai remarqué en discutant, les gens ne nient pas les problèmes. Oui il y a de l'insécurité, oui il y a du communautarisme, oui certaines banlieues sont des zones de non-droit.
Conclusion de ces gens ?
Il ne faut rien faire.

Parce qu'ils ne nient pas les problèmes, mais il ne faut pas stigmatiser/exagérer/racialiser/manger de la tarte tatin/heures les plus sombres de notre histoire.

Assez marrant comme phénomène. Quelqu'un s'y connaitrait en psychologie pour donner une explication ?

Tonton Jack a dit…

Le syndrome de Stockholm peut être...

fboizard a dit…

La lâcheté ? L'inconscience ? La soumission aux futurs (actuels ?) détenteurs du pouvoir ? Un peu de tout cela.

Pour moi, il n'y a vraiment rien de mystérieux : il suffit de lire les auteurs politiques classiques, Machiavel par exemple.

C'est d'ailleurs la grande intelligence (je l'écris avec une pointe d'admiration) des progressistes (1) d'avoir su attirer ce type humain dans leur orbite.

La bien-pensance est une église. Il y toujours des gens prêts à jouer les bons élèves des curés.

Les deux Républiques

***********
(1) : qui n'ont aucun rapport avec le progrès

Anonyme a dit…

Bah, c'est clair que la tarte tatin, c'est un peu France moisie, c'est un peu rance, c'est un peu trop blanc, bref "c'est pas très frais" -- comme disait le gros Yazid Sabeg, commissaire au djihad modéré nommé par le Grand Maître de l'Ordre du Kärcher, en parlant des faces de craie de l'Assemblée nationale.