vendredi, juillet 09, 2010

Retour de la barbarie : on peut enfin parler

La barbarie ne disparaît pas du cœur des hommes. Elle est simplement cachée par la civilisation, et quand celle-ci décline, elle réapparaît.

Enfin, les langues se délient, on peut maintenant écrire sur le blog d'un media grand public que l'immigration excessive et incontrôlée est à la fois une cause et un effet de notre déclin civilisationnel. Mais n'est-il pas trop tard ?

Pourquoi la barbarie ?

1 commentaire:

Curmudgeon a dit…

Exemple de barbarie qui fait irruption. Dans toutes guerres, on voit des soldats violer des femmes des ennemis. Mais si on regarde ce qui s'est passé en Europe lors de la dernière guerre, on ne voit pas proclamer comme doctrine officielle reprise publiquement par le soldat de base que c'est une chose normale, faisant partie des lois de la guerre établis.

Maintenant, changeons de registre. Et regardons ce que c'est que la barbarie institutionnelle. Je regarde une vidéo "Out of time: Radical Islam Taking Over Europe and the West". On y voit une manifestation de musulmans à Londres au moment de l'affaire des caricatures danoises de Mahomet. On entend un manifestant crier ceci en anglais (à 3 minutes 5 secondes) : "Puisse Allah vous bombarder ! Puisse Osama bin Laden vous bombarder ! Puissent-ils bombarder le Danemark, afin que nous puissions envahir leur pays, et prendre leurs femmes comme butin de guerre. Allahu akbar".

Une autre vidéo plus longue, 11 minutes, sur cette même manifestation ("Chilling manifestation of cartoons") permet de voir des pancartes proclamant : "Europe, tu vas payer, ton annihilation est proche !!!", "Annihilez ceux qui insultent l'islam !", "Jihad contre les croisés européens !", "Europe tu vas payer, les moudjahidin sont en marche !", "Europe, tu vas payer, votre 9/11 va venir !".

Et on entend ceci : "Jihad ! Jihad ! Jihad !", "Royaume-Uni, tu vas payer !", "Danemark, tu vas payer ! Avec ta tête, avec ta tête ! Avec ton sang, avec ton sang !"", "Le 7/7 va venir ! [le 7 juillet 2007, attentat à Londres]", "Le jihad va venir !", "Jihad au nom d'Allah !", "Mort à vous, par Allah !", "Bombardez, bombardez le Danemark !", "Tuez, tuez le Danemark !", "Avec votre sang, avec votre sang !", "Vous avez déclaré la guerre à Allah et à son prophète ! Vous avez déclaré la guerre à la oummah musulmane. Pour cela vous paierez un prix élevé. Souvenez-vous de Theo van Gogh ! Souvenez-vous des juifs de Khaibar !", "Vous allez payer avec votre sang !", "Nous voulons le sang danois !", "Khaibar, Khaibar, ô Juif !, l'armée de Mahomet est en marche contre vous !", le tout ponctué de continuels "Dieu est grand", "Il n'y a qu'un seul Dieu et Mahomet est son prophète" en arabe.

Le respect de la liberté d'expression, parfois poussé à l'extrême, a un gros avantage : celui de nous permettre, à nous les kuffar, d'entendre de manière répétée et concordante un certain nombre de choses que les Ligues de vertu multiculturalistes prétendent ne pas exister.