mercredi, juillet 17, 2019

La nouvelle féodalité (et les imbéciles qui croient aux sornettes qu'on leur raconte)



Comme Aldo, je suis frappé, non pas que des enculés oppriment les pauvres pour se goberger de homard et de Chateau Yquem, mais que, à cause de la fabrique du consentement, les pauvres donnent dans le panneau qui leur est tendu pour qu'ils adhèrent d'enthousiasme à leur propre spoliation.

On n'arrête pas le progrès, comme on dit. Malheureusement, c'est le progrès dans l'arnaque.



Aucun commentaire: