jeudi, août 15, 2019

Lénine est encore plus un enculé que Staline.

La thèse qui prévaut aujourd’hui est que le bolchévisme et son fondateur étaient bons et que le stalinisme est une malheureuse dérive.

C’est entièrement faux. Cette thèse idiote est un pur produit de la propagande soviétique. C’est même le sujet du livre Le montage, de Volkoff : un éditeur agent soviétique exige d’une jeune universitaire qu’elle change toutes ses mises en cause de Lénine en attaques contre Staline. Celle-ci refuse car c’est contraire à la vérité. Impressionné par sa droiture, l’éditeur-agent se réfugie chez elle quand il a des ennuis avec son officier-traitant.

En commentaire du billet précédent, L’Allemagne, un cancer au centre de l’Europe, un gentil commentateur m’envoie cet article triplement instructif :

Lenin’s free ride

Instructif sur l’immonde raclure qu’était Lénine, instructif sur le rôle catastrophique de l’Allemagne dans sa prise de pouvoir, instructif sur la capacité d’aveuglement encore actuelle.



Aucun commentaire: