jeudi, juin 25, 2020

L'enjeu de la campagne anti-Raoult

Cet article :

Confinement ou traitement ? (2) Posté le 24 juin 2020 par Gérard Maudrux

situe l'enjeu de la campagne anti-Raoult : les mesures gouvernementales (« Un Doliprane et au lit ») ont aggravé l'épidémie de COVID. Si on avait laissé les généralistes libres de prescrire, on s'en serait mieux sorti.

Donc, il est hors de question que Raoult ait eu raison puisque, dans ce cas, la prison se rapproche dangereusement pour certains. Il faut absolument que les salopards à la Salomon-Véran puissent dire qu'il y avait un doute.

De plus, Raoult a enfin attaqué dans le dur : la corruption systémique, dénoncée aussi par JD Michel. On notera que les députés ont fait la sourde oreille.

Il est donc compréhensible que, pour eux, il soit l'homme à abattre.

Et pour nous, l'homme à défendre.

Aucun commentaire: