dimanche, novembre 14, 2010

Ouf, nous avons échappé à Borloo ...

Certes, les tribulations de la République du Bisou Obligatoire (comme dirait h16) sont insignifiantes. Mais tout de même, ça m'aurait emmerdé que la France fût gouverné par l'homme de Grenelle.

1 commentaire:

simple citoyen a dit…

Très juste. Mais gouverner... le mot n'est-il pas un peu galvaudé?