jeudi, décembre 16, 2004

Le noyau iranien

On estime que, dans 10 à 12 ans, l'Iran deviendra importateur de pétrole si une part importante de son électricité n'est pas d'origine non pétrolière.

C'est pourquoi l'Iran continuera quoiqu'il arrive à travailler sur l'enrichissement de l'uranium. Et la tentation est forte de passer d'un usage civil du nucléaire à un usage militaire.

L'Iran sera dans quelques années un pays équipé de centrales et d'armes nucléaires.

Ca ne m'inquiète pas particulièment : je pense que la mentalité est plus nationaliste qu'islamiste, il y a donc moyen de discuter rationnellement des intérêts bien compris du pays.

De plus, l'Iran est, à part Israel, le seul pays puissant, stable et cohérent de la région. Le temps joue donc pour lui malgré la présence inquiétante des Américains.

Seuls vrais problèmes : le social (inégalités en hausse), le pouvoir accaparé (bien que ce ne soit pas une véritable dictature) et la corruption.

Aucun commentaire: