vendredi, juillet 28, 2006

L'antisémitisme de 2006

Je lis souvent l'espèce de forum que Le Monde attache à ses articles en ligne. Ces derniers temps, c'est affligeant : la haine anti-israelienne, pour ne pas dire antisémite, domine.

Des tabous ont sauté : des gens n'hésitent plus à écrire que les juifs se comportent comme des nazis (ce qui au demeurant est parfaitement idiot).

Il est très clair aux propos des lecteurs qu'ils sont plutôt de gauche, voire de la "vraie gôche". Je sais bien que les gauchistes ont toujours besoin de damnés de la terre pour se conforter dans leur narcissisme moralisant, pour se prouver chaque jour qu'ils sont le Souverain Bien, la Générosité Suprême.

Il leur faut leur ration de déshérités, à plaindre et à défendre du fond de leur confort ; alors, après les Palestiniens, pourquoi pas les Libanais ? De toute façon, les ennemis de mes ennemis sont mes amis, non ? Et nos ennemis communs sont bien les juifs américanophiles (quelle horreur !), libéraux (satanique pensée) et mondialisateurs (crime odieux), n'est-ce pas ?

Malheureusement, dans une situation aussi complexe que celle du Moyen-Orient, une attitude (je n'ose parler de pensée) manichéenne est tout simplement ridicule.

Mais ces propos antisémites m'ouvrent la conscience : la notion de "fascisme vert" pour qualifier l'islamisme me dérangeait, comparaion n'est pas raison. Or, à lire ce qui s'écrit et à voir ce qui se passe, j'en viens à éprouver une révulsion et une peur identique de l'islamisme et du fascisme.

Aucun commentaire: