mardi, août 22, 2006

France : Sir Robin ?

Attribuer la palinodie de la politique française au Liban à la couardise, à la peur d'émeutes dans nos banlieues islamistes, me peine ; mais je crains que cela soit fort proche de la vérité. Ce texte est transmis par Ludovic Monnerat (voir Entre le combat et la sécurité) :

La France entre deux feux

Quant à accuser les militaires français de lâcheté, je crois que le problème est plus grave : les militaires sont des gens qui ont une éthique très forte. C'est pourquoi l'armée est le service de l'Etat qui s'est de loin le plus radicalement réformé ces dernières années et sans trop de protestations.

Or, la Nation ne tient pas ses promesses de dotation : les difficultés d'équipement, d'entraînement et de maintenance des armées françaises sont récurrentes.

Je crains que le gouvernement, et à travers lui le pays, ne perde petit à petit le respect des militaires.

Ce n'est qu'un ressenti de ma part, mais il m'inquiète.

Aucun commentaire: