vendredi, août 04, 2006

Les meilleures sources d'informations sur le Proche-Orient

Actuellement, les meilleures sources sont les journaux israeliens, notamment les rubriques opinions, qui ne reculent pas devant des critiques très sévères d'Israel.

Haaretz

Jerusalem Post

Inversement, les sources arabes, qui n'ont pas la liberté de la presse, et les journaux français, ou même européens (la BBC est encore pire que Le Monde, si si c'est possible), qui se discréditent en servant la soupe au Hezbollah, ne valent rien.

Quelques sources libaniases sont intéressantes. (Libanascopie)

En jugeant les journaux d'un belligérant plus fiables que ceux de prétendus neutres, j'ai bien conscience qu'on pourrait m'accuser de prendre parti pour ce belligérant, c'est-à-dire Israel.

Je ne peux prétendre à l'objectivité, ça serait présomptueux, du moins je peux m'efforcer de garder du recul.

Or, les journaux israeliens parlent beaucoup de stratégie et de politique, y relient les faits connus, émettent des doutes sur la communication des belligérants, respectent la chronologie et l'importance relative des choses.

Toutes qualités que vous ne trouverez pas dans Le Monde, qui verse dans un pathos inconsistant.

Par exemple, à regarder les photos publiées par le journal bien-pensant et le texte qui les accompagne, il est impossible de savoir que 95 % de Beyrouth est absolument intact, l'impression est plutôt que Beyrouth va bientôt ressembler à Grozny.

Sur le site du New York Times, vous trouverez une video du correspondant à Beyrouth qui dit être à quelques centaines de mètres des immeubles bombardés : l'arrière-plan est révélateur, on y voit une circulation automobile tout ce qu'il y a de normale et même quelques embouteillages (ce qui n'est pas pour me rassurer : quiconque a circulé en voiture au Liban en a ramené une grande frousse !).

Bien entendu, je n'essaie d'amoindrir le drame que vit le Liban, mais seulement de lui donner ses proportions véritables.

Aucun commentaire: