mardi, octobre 03, 2006

14 morts, des dizaines de blessés et pas un seul sioniste en vue

Lors de la guerre estivale du Liban, je m'évertuais à appeler les lecteurs de ce blog à la prudence dans l'interprétation des événements, notamment à la lecture de la presse française biaisée vers l'antisionisme radical.

Ne voilà-t-il pas que les Palestiniens me donnent hélas raison quand je dis qu'Israel n'est pas le diable et les Palestiniens les anges, mais seulement des acteurs aux intérêts et aux méthodes variées, tous responsables.

Les Palestiniens sont en train de prouver qu'ils n'ont pas besoin d'Israeliens pour mourir dans la violence, ils peuvent directement être envoyés au paradis par d'autres Palestiniens.

Pendant que j'y suis, je vais vous révéler quelque chose qui est totalement ignoré en France (du moins dans l'intelligentsia) : le peuple palestinien n'existe pas.

Ce n'est pas une question de territoire ou d'Etat, il y a bien un peuple kurde sans Etat, c'est une question de culture.

Qu'est-ce qui rassemble les Palestiniens ? L'opposition à Israel. En dehors de cela ? Rien.

Aucun commentaire: