mardi, janvier 02, 2007

Pour commencer 2007

Si ma lecture très sombre de la situation politique française se révèle exacte, 2007 sera l'année où une pseudo-rupture dans la forme déguisera une continuation dans le fond, c'est-à-dire la poursuite du déclin, faute de vouloir rompre avec le maternage étatique et les privilèges associés.

Cependant, tout n'est pas dans la politique, et surtout pas l'essentiel, c'est pourquoi, je vous souhaite individuellement plein de bonnes choses pour 2007.

Merry Christmas et toute cette sorte de choses

Aucun commentaire: