jeudi, février 15, 2007

Mon restaurant préféré


Après de multiples essais, tests, dégustations, mon restaurant préféré à Paris est Les Ambassadeurs, restaurant du Crillon.

Cela peut paraître intimidant, le cadre est évidemment magnifique (les vitres sont blindées suite à une conférence dite de paix).

Il est certes hors de prix à la carte, encore que tout est relatif, mais il a un menu déjeuner à 75 € qui vaut le détour. La formulation de la carte volontairement sobre ne rend pas justice à la cuisine inventive, très travaillée, rigoureuse.

Le chef entretient un coté joueur plaisant, comme le dessert dont la coque a juste l'épaisseur voulue pour fondre à la chaleur de la sauce et dévoiler l'intérieur ou l'oeuf coque sans coque, ou le "plateau télé", qui n'a qu'un très lointain rapport avec les chips, accompagné d'une surprenante mais bienvenue limonade de salade de betteraves rouges .

Le menu de la Saint Valentin, juste pour vous faire baver :

> Saint-Jacques crues, chips de Saint Jacques et caviar

> Homard en feuilles de cresson, sauce au cresson et truffes noires

> Poularde de Bresse aux truffes, sauce aux truffes et vinaigre balsamique, sushi de légumes, bouillon de foie gras

> Brie de Meaux

> Croque Chocolat

> Amour en cage à la rose

3 commentaires:

Nathan a dit…

On ne savait pas le Boizard romantique ! :) 75 euros, ça va ça reste encore raisonnable mais cela n'inclut pas le vin évidemment ... En tout cas merci pour l'adresse, c'est noté, à l'occasion ...

Et pour raisonner un peu, parce qu'on ne se refait pas, je crois qu'il est bon de juger, comparer et de se définir des "préférences", en art, en culture, en tout ... sauf pour les hommes en fait peut être ... Comme un parent a pour devoir d'aimer ses enfants équitablement malgré ses affinités ...

Epicier vénéneux a dit…

MAIS ALORS C'ETAIT BIEN VOUS !!!

Pas évident d'être sûr à 100% de vous reconnaître sans votre casque du plus pur style "PNC aux portes" ; et je me voyais mal aborder quelqu'un, qui plus est accompagné, pour lui serrer la paluche en hurlant "mais j'vous connais, vous !" sans en être certain !

Oui, le romantique passe la Saint-Valentin à Paris et se convainc de plus en plus que le monde est petit...

A l'année prochaine ? J'essaierais bien l'Obélisque !

Anonyme a dit…

Une bonne adresse se partage,"crillon" le sur les toits ... Merci pour l'info