dimanche, juin 03, 2007

Le strausskahnisme est fini avant d'avoir commencé


DSK m'est plutôt sympathique, mais il n'a aucun avenir politique (si tant est qu'une phrase aussi définitive ait un sens en France, pays des ressuscités politiques) :

> raison fondamentale : si la social-démocratie strausskhanienne est trop avancée pour le PS, parti dont l'archaïsme fait rire jusque dans les services de gériatrie, elle est totalement dépassée dans le monde actuel. C'est une politique des années 50.

> raison circonstancielle : ce brave DSK n'a pas montré un grand talent pour les jeux d'appareil, et on ne gagne pas une élection sans parti.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

J'ajouterai la phrase qui tue, de la part de celui qu'on pensait être le meilleur des socialistes :" Notre pays a besoin d'une bonne cohabitation ".
Une telle ânerie pousserait à croire que le premier de la classe est en fait un cancre; c'est oublier que certains politiques feraient et diraient n'importe quoi pour conserver leurs petites prébendes à l'assemblée.