samedi, juillet 14, 2007

Au bonheur des DVDs

Les DVDs coutent peu à éditer. On peut donc ressortir de vieux films. De plus, il y a abondance de sites internet qui vendent des DVDs d'occasion en bon état.

La combinaison de ces deux facteurs fait que je me gave de vieux films achetés entre 5 et 10 €. Je vous détaille quelques sujets de prédilection, l'aviation et la seconde guerre mondiale (je vous parlerai des documentaires une autre fois), par ordre de préférence :

> L'armée des ombres : un grand film de Melville avec de grands acteurs français (Meurisse, Signoret, Ventura, Cassel). Un des meilleurs des films, dans l'absolu, à mon sens.

> Casablanca : hors catégorie. Comme l'a très bien expliqué Umberto Eco, un film avec 20 clichés est un navet, un film avec un cliché par minute est un chef d'oeuvre. We'll always have Paris. FFFF

> Un homme de fer (Twelve o'clock high) : film avec Gregory Peck. Inspiré de l'histoire du général Savage : une escadrille de B17 est démoralisée par les pertes des premiers bombardements diurnes en Europe à tel point que c'est la stratégie qui risque d'être remise en cause.

Un jeune général reprend tout cela en main. C'est aussi un cours de management sur les dangers de la démagogie et les vertus de la rigueur, et aussi de la nécessité de payer d'exemple.

FFFF

> They're expendable. Un film de John Ford sur les PT boats, dont a fait partie JF Kennedy, sacrifiés dans les Philipinnes. FFFF

> In harm's way : un film d'Otto Preminger dans la tonalité des grands films sur Pearl Harbor : une Amérique insouciante et un rien immorale est surprise par la guerre, il y a ceux qui font face, et les autres, balayés par les événements. FFFF

> Ouragan sur le Caine : la guerre est largement un prétexte. Des officiers se montent le bourrichon contre leur capitaine. FFFF

> La bataille d'Angleterre : un film grandiose avec une symphonie composée exprès pour la bataille finale. FFFF

> Tant qu'il y aura des hommes (From here to eternity) : Burt Lancaster et Deborah Kerr se roulant dans les vagues. A la fin, l'attaque de Pearl Harbor balaye les futilités. FFFF

> Les sentiers de la gloire : K. Douglas et S. Kubrick. Film longtemps interdit en France. En 1916 (?), un général paranoïaque, sadique et ambitieux, exige des exécutions pour l'exemple, arguant que sa folle offensive a échoué du fait de la lâcheté des hommes. Un colonel résiste. FFFF

> La patrouille de l'aube : avec David Niven jeune ! De jeunes gens apprennent la responsabilité dans une escadrille de chasse en 1916. FFFF

> Un Taxi pour Tobrouk : un film amer, dialogues d'Audiard. Un commando français et leur prisonnier allemand sont perdus dans le désert lybien. "Une brute qui marche va plus loin que deux intellectuels assis". FFFF

> Tora Tora Tora : à sa sortie, on avait reproché à ce film sur Pearl Harbour son coté documentaire. Pour moi, c'est plutôt ce qui en fait le prix. FFF

> Vivre libre : un film de Renoir fait en Amérique pendant la guerre. Bien sûr, une vision de la Résistance un peu romantique, mais c'est tout de même du Renoir. FFF

> Air Force : film d'époque. Un équipage de B17 est pris dans la tourmente suivant Peal Harbor. FFF

> Band of brothers : exceptionnellement, une série TV. Mais elle est de haute qualité. Etant produite par Spielberg et Tom Hanks, elle tombe dans l'hyper-réalisme que je reproche à Saving Private Ryan, mais elle se rattrape par la rigueur du scénario et de la réalisation. FFF

> The war lover : Steve Mc Queen en pilote de B17 fou mais génial. Faut-il aimer la guerre ? FFF

> Wings of eagles : un film de John Ford sur Frank Wead, aviateur paralysé suite à un accident domestique devenu scénariste à Hollywood, notamment de They're expendable (voir plus haut). FFF

> Seuls les anges ont des ailes. J'ai une tendresse pour ce film des années 30. FFF

> Les diables de Guadalcanal : un bon film de Nichola Ray. FFF

> Un pont trop loin : encore une reconstitution de bataille célèbre. Celle d'Arnhem. Sean Connery très bien. FFF

> Patton : le célèbre général pendant le 2ème GM. FF

> Le patient anglais : de superbes images, mais une réalisation froide. FF

> Catch 22 : une escadrille folle. FF

> Les douze salopards : assez rigolo, sans prétention. FF

> Opération V1 : un film avec des tas d'images de Mosquitos. Sans prétention également, amis agréable, genre cinéma de quartier.

> Midway : film sur la bataille en question. FF

> Le jour le plus long : à grand spectacle FF

> La bataille des Ardennes : film avec John Fonda. Très farfelu historiquement mais prenant. FF

> Le père tranquille : une gentille bluette sur la Résistance. F

> La bataille du rail : un film à la gloire des cheminots. Bof. F

> Saving private Ryan : la Normandie vue par Spielberg, inutilement violent, dans le genre "néo-réaliste" hollywoodien. On essaie d'être hyper-réaliste quand on n'a rien dire. F

2 commentaires:

Ludovic Windsor a dit…

Aimerais-tu les films de guerre???

:-)

fboizard a dit…

J'en ai d'autres, je vous ferai un tour des policiers par exemple.