lundi, octobre 06, 2008

Joseph Stiglitz ridiculisé

Il y a longtemps que je voulais me le payer celui-là : Joseph Stiglitz était jadis un économiste, il a même eu le prix Nobel d'économie. Depuis, il a tourné gourou des gauchistes et débloque complètement.

Ses collègues murmurent qu'il devenu cinglé. Pour ma part, j'ai une autre thèse : en économiste, il a compris qu'il y avait un créneau à gauche. Et il a eu parfaitement raison, il ne mourra pas de faim tant ses petits livres roses se vendent.

Si on prend les choses sous cet angle, sa réussite est exemplaire : il est populaire et riche. Quel économiste peut en dire autant ?

Certes, c'est au prix d'un total discrédit parmi ses pairs et cela l'oblige à raconter des âneries à longueur de journées. Mais il n'y a pas de victoire sans petits inconvénients, non ?

Joseph Stiglitz ridiculisé

10 commentaires:

Théo2toulouse a dit…

Comme beaucoup de gauchistes, Stiglitz a compris qu'il y avait un marché très très juteux pour les charlatans de l'alter-mondialisme. Si j'en crois sa fiche de présentation, l'alter-économiste Bernard Maris aurait perçu 110 000 euros de dividendes en 2006 au titre de ses 11 % de participation à Charlie-Hebdo. Finalement les premiers à cracher sur l'économie de marché ne sont pas les derniers à en profiter.

erdav a dit…

Hier, Maris était l'invité de l'émission de Moati le rouge, ripostes, et j'avais de la peine pour Jacques Marseille coincé entre un étatiste (Eric Woerth), deux anti-capitalistes notoires (Besancenot et Maris) et Moati le rouge dont ces affinités avec la gauche ne sont plus à démontrer.

La prochaine fois, on ne m'y reprendra pas à regarder ces stupides émissions.

Canut a dit…

Camarades libéraux, votre argumentaire vire à l'hystérie ! Je comprends votre désarroi -il y a de la gueule de bois- mais de là à voir des gauchistes partout... Vous finirez par acheter une voiture à boîte automatique et à brûler "le petit chaperon rouge" !

fboizard a dit…

@ erdav

Je compatis.

C'est marrant tous ces cons qui estiment que la liberté et l'impartialité de la presse sont menacées de mort par Nicolas Sarkozy mais qui ne semblent éprouver aucune répugnance à que la radio et la télévision publiques se livrent à de la propagande rouge à longueur de journées (France Inter est un exemple accablant).

@ Canut

Où voyez vous de l'hystérie ?

Théo2toulouse a dit…

Et encore moins de répugnance à ce que la très "indépendante" France Inter finance et fasse la promotion avec l'argent du contribuable du dernier bouquin de Martine Aubry.

erdav a dit…

Malgré leur quasi absence des médias, les grand patrons du cac sont élevés au rang de grandes vedettes cupides.
Pourquoi diable ne se défendent-ils pas en public ?
Je pense qu'ils ont une part de responsabilité en endossant avec si peu de résistance le rôle du mal-aimé.

Théo2toulouse a dit…

@erdav

Peut-être parce qu'il ont autre chose de mieux à faire que de s'abaisser à donner la réplique à des détracteurs incultes en économie et en finance.

erdav a dit…

Il ne s'agit pas de répliques mais plus de pédagogie dont les français ont besoin. Leur expliquer la distinction entre évenements conjoncturels (difficultés économiques d'un secteur, de l'entreprise) et structurels (délocalisation massive) par exemple.

Mais le médias n'y mettent pas du leur, pour eux la grosse entreprise ce sont les plans sociaux et le gros salaire du patron et ça s'arrête là.

Peut-être serait-ce finalement trahir leur sacro-sainte déontolongie que de faire de la publicité à une grande entreprise sous prétexte qu'il y a eu un plan d'embauches massif ou la création d'un nouveau site.

Les patrons doivent trouver leur place dans les médias, à l'image des anglo-saxons par exemple.

Mamady a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Mamady a dit…

Punaise! Franchement vous me décevez! Pou vous c'est ça être libéraux?! Passer sont temps à dire des conneries qui ne tiennent pas la route sur le net comme y'a des milliers de personnes qui ne connaissent rien à l'économie vous avez le pouvoir e dire tout et n'importe quoi sans censure! Si Stiglitz est fou alors pourquoi enseigne-t-il encore dans les meilleurs facs des USA, Georges Soros et Jacques Généreux serait aussi des fou comme Amartya Sen certainement.

Arretez de dire des balivernes et apprenez l'anglais et ne soyez pas de mauvaise fi pour une foi dans votre vie! "if they hold sufficient capital to meet the stress test, is “effectively zero". Le rapport est très clair! Alors soit vous ne comprenez rien à l'anglais, soit vous êtes de mauvaise foi! Ciao!

Je vous signale que Fannie Mae et Freddie Mac ont été instauré par Franklin D. Roosevelt pour aidé les ménages américain à s'acheter une maison. C'était une des programmes du New Deal inspiré des théories de Keynes (idoles des gauchistes et de Stiglitz). Alors si vous connaissez rien à l'économie vous la fermez et le monde s'en portera que bcp mieux!