dimanche, janvier 11, 2009

Le «politiquement correct» nous casse les couilles

«Le prince Harry, troisième dans l'ordre de succession au trône britannique, est au centre d'une polémique pour des propos racistes prononcés sur une vidéo où il qualifie un membre de son unité militaire de "Paki" ("Pakistanais") et traite un autre d'"enturbanné"

Rappelons que, malgré les habiles tentatives de camouflage, les armées occidentales ne sont pas des succursales de la chorale des petits chanteurs à la croix de bois. Un langage rude y est d'usage. Si on a une sensibilité de rosière, on ne s'engage pas dans l'armée.

Quand je vous dis qu'on est cerné par les cons ...

3 commentaires:

Niko a dit…

Tout à fait d'accord, j'ai vu ça aujourd'hui au journal et vraiment, le politiquement correct est en train de tuer nos sociétés...et les cons sont en train de remporter victoire sur victoire...

Surtout à notre époque où plus rien n'est du domaine du privé ou plutôt plus rien est non-public. O dirait que tout le monde est tout le temps en conférence de presse...

Robert Marchenoir a dit…

Hahaha. La Lime est en train de virer au Père Duchesne du libéralisme. J'adore. Finis les libéraux trendy en costume de lin, place aux libéraux virils qui cognent sur le comptoir.

Le libéralisme, foutredieu, et que ça saute!

Paul Guignard a dit…

@ Robert :
Je me pisse dessus de rire :)