vendredi, février 20, 2009

La Guadeloupe, prisonnière du mal français

La Guadeloupe, prisonnière du mal français

1 commentaire:

Epicier vénéneux a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.