lundi, août 31, 2009

Inglorious basterds

N'allez pas voir, c'est un navet.

En fait, c'est du Tarantino : de la violence crue, de l'humour à deux balles. Tout à fait adapté aux adolescents boutonneux gavés de MTV qui composaient les trois quarts de la salle, mais très peu pour moi.

6 commentaires:

tiberius a dit…

Je confirme, comme tout ce que fait Tarantino c'est de la série B. Quelqu'un peut il me confirmer qu'il est impossible de trouver en France une famille juive d'éleveur laitier en 1941 (et sans doute aujourd'hui).

Théo2toulouse a dit…

Evidemment que c'est impossible. Pendant des siècles, on a interdit au Juifs d'avoir des terres.

Et si ça avait été le cas en 1941, leur propriété aurait été aryanisée.

Gabriel a dit…

Alors là, je ne suis pas d'accord. C'est très drôle, avec un jeu sur les langues assez exceptionnels. Et oui Tiberius, il est impossible de trouver un Juif éleveur de lait. Mais dites-moi, depuis quand cherchez-vous de la réalité historique dans un film de Tarantino ? C'est du délire, rien de plus.

fboizard a dit…

«C'est du délire, rien de plus.»

C'est bien ce que je lui reproche ! En plus, c'est même pas drôle.

Wardiplomat a dit…

Quel est votre film préféré Franck ?
Laissez-moi deviner ! Gran Torino de Clint Eastwood ?

fboizard a dit…

La règle du jeu

Mais dans un style très différent, j'aime bcp Out of Africa