samedi, septembre 26, 2009

Crash de deux Rafales

Deux Rafales ont été perdus avant-hier soir au large de Perpignan. Un pilote récupéré, l'autre disparu (très peu d'espoir : les sièges éjectables ont une balise. Si elle n'a pas émis, c'est que le pilote ne s'est pas éjecté).

Quand deux avions de chasse tombent en même temps, on pense à une collision (collision par l'arrière est l'hypothèse émise par l'armée). Et quand il y a collision, on pense que les pilotes ont fait mumuse un peu trop près.

Tout simplement parce que c'est vrai dans 90 % des cas : les pilotes de chasse ne sont pas des enfants de chœur.

Cependant, à l'encontre de cette hypothèse, il semble qu'il s'agissait d'un essai en configuration lourde. Donc, la simulation de combat aérien est exclue.

Il y a aussi l'hypothèse que personne n'évoque : un essai de matériel «sensible» qui a mal tourné. Je n'ai vraiment aucune idée de quoi il pourrait s'agir (c'est la définition même du secret : on ne sait pas).

Certains ont parlé du possible impact négatif de cet accident sur les exports en cours de négociations. Ca n'est pas sérieux : tous les aviateurs du monde savent qu'il arrive aux pilotes de déconner, ou, plus simplement, que ça merde.

Il y aurait problème si nos concurrents et néanmoins amis (???) avaient des éléments pour insinuer que la conception de l'avion est en cause. Ca n'est pas le cas et il est douteux que ça le soit un jour (d'ici à ce qu'il filtre assez d'infos pour mettre en cause le Rafale, je serai centenaire).

Il arrive qu'il y ait des avions mal nés, des avions vicieux et dangereux par (mauvaise) conception. Ca ne semble pas être le cas du Rafale. Son développement a été sur le plan technique (financier, c'est autre chose) sans problème (en comparaison, Les Suédois ont perdu deux protos du Gripen, les deux sur défaillance des commandes de vol) et trois en service.

6 commentaires:

jonathan a dit…

J'ai lu qu'un des deux pilotes était capitaine de frégate (ou de corvette) de réserve. Ca m'a un peu surpris. Est-il possible que des aviateurs qui ne soient pas d'active se voient confier un Rafale, de surcroît pour un vol d'essai ?

H. a dit…

@Jonathan

Comme le dit Jean-Dominique Merchet sur son blog (http://secretdefense.blogs.liberation.fr/defense/2009/09/crash-des-deux-rafale-il-sagit-de-pilotes-dessais.html), l'un est officier de la Royale (CEPA ou Centre d'expérimentations pratiques de l'aéronavale, équivalent marin du CEAM de l'armée de l'air ou du STAT de l'armée de terre) alors que l'autre, celui qui a disparu, après une carrière complète de pilote de chasse au sein de cette dernière et une formation de pilote d'essai, avait été embauché en tant que pilote d'essai civil en 2007 au sein de la DGA, d'où son grade dans la réserve.

Je vous rejoints entièrement, Franck, lorsque vous dites que ce n'est probablement pas l'avion qui est en cause mais, qu'une fois de plus, on doit chercher du côté de l'homme. Si ça se trouve, personne ne faisait "mumuse" mais quelques secondes de trop le nez dans la cabine peuvent suffire pour amener un drame. J'ai découvert il y a peu un excellent site où, foin des polémiques stériles et jounaleuses, des accidents aériens sont expliqués très intelligemment (http://www.securiteaerienne.com/).
Quant à la gestion financière du programme Rafale, c'est un autre problème qui mériterait un livre à lui tout seul (pour info, initialement, l'avion devait entrer en service en ... 1996!!! Même impéritie pour le Tigre, le NH90, l'A400M, j'en passe et des meilleurs). Tant qu'on est dans les scandales du monde le la Défense, jetez donc un œil sur celui-ci: http://www.theatrum-belli.com/archive/2009/09/25/la-munition-du-famas-un-scandale-gentiment-enterre.html#comments.

H. a dit…

Pour illustrer ce type d'accident et comment il peut arriver bêtement: http://www.securiteaerienne.com/node/146 sur l'accident arrivé au XB70 Walkirie le 8 juin 1966 ainsi que le film de la tragédie www.youtube.com/watch?v=n6TyTXzrME4&hl=fr.

C'était là pourtant un vol sans difficultés particulières et les équipages étaient au top.

jonathan a dit…

@H.

Merci pour le lien vers le blog de JD Merchet.
Je connaissais également le site http://www.securiteaerienne.com/ sur lequel j'ai appris plein de choses intéressantes à propos des accidents aériens. (Je me demande d'ailleurs si ce n'est pas Franck qui l'avait recommandé dans un de ses posts sur le coffin corner).

Epicier vénéneux a dit…

Ca fait un peu cher la participation au Red Bull Flugtag, je trouve.

fboizard a dit…

Je crois comprendre (sans confirmation) que l'accident est du à une erreur du pilote décédé lors du vol en patrouille.