vendredi, septembre 11, 2009

Le complexe d'infériorité technologique de l'EN

Il paraît que l'école manque de «moyens» (comprendre : de sous) et voilà qu'on veut en dépenser pour des conneries.

L'école veut rattraper son retard technologique

Disons le tout net : l'ordinateur à l'école, sauf filières professionnelles, n'a non seulement aucune espèce d'intérêt (1) mais est de plus nuisible.

Mais les mammouths, que ça soit celui de la culture ou de l'éducation, ont toujours l'obsession de ne pas paraître démodés, comme si ils doutaient, avec raison d'ailleurs, de leur utilité.

Le problème de l'EN est bien dans sa tête plus que dans son portefeuille.

************************
(1) : le seul intérêt que je peux voir à l'ordinateur, c'est la programmation dans un langage structuré. Ca forme à la rigueur en mathématiques. C'est somme toute marginal, et on peut arriver au même résultat par d'autres moyens.

Tout le reste, c'est du ressort du ludique, de la distraction, certes sympathique, mais qui n'a pas sa place à l'école.

Apprendre, c'est difficile, ça demande un effort, on n'en sort pas.

5 commentaires:

Maxime Zjelinski a dit…

Bon sang, ce ne sont pas les écoles qui sont en retard, mais les élèves... Quand comprendront-ils ?

SOS Éducation a dit…

L'Éducation nationale est prise dans une logique inflationniste. Elle demande toujours plus de moyens, alors qu'ils augmentent plus vite que le PIB. Et si en plus ça lui permet de réclamer du fric au nom de la modernité, c'est tout bénéfice.

Alors qu'il n'y a rien de plus rétif aux nouvelles technologies qu'un vieux brontosaure syndicaliste...

fboizard a dit…

Plus encore que les élèves, se sont les profs, spécialement ceux en haut de la pyramide du pouvoir, qui n'ont rien compris.

Lolik a dit…

"L'école veut rattraper son retard technologique" : si elle pouvait déjà commencer par s'attaquer à son retard à elle, à ses profs, à ses méthodes. Mais le retard technologique est bien pratique comme paravent de ses propres insuffisances et en plus c'est chouette, c'est un puits sans fond !

Théo2toulouse a dit…

Comme on ne peut pas acheter des jouets aux élèves, on (l'EN) va leur filer des ordis. Comme ça, les profs auront la paix en classe mais les gamins seront toujours aussi cons à la sortie.