jeudi, octobre 22, 2009

Enrichissement par la diversitude : la réalité plus forte que la fiction

Je l'aurais inventé, on ne m'aurait pas cru.

Tout feu, tout flamme

13 commentaires:

daredevil2007 a dit…

" « Saïd est quelqu’un qui n’a peur de personne. Il ne se cache pas. Il laisse trois chances, et il prévient. Il règle ses comptes de cette façon. Le feu, c’est son mode opératoire. » Et son oncle de poursuivre : « On se pose plein de questions. Soyez sûr que ce professeur était au courant. Je me demande s’il n’a pas préparé sa réception. Il n’a pas pu le tuer tout seul. On ne croit pas à cette histoire de légitime défense. » "

Est-ce u n mauvais gag? Bientôt, on n'aura même plus le droit de se défendre si l'on est attaqué par un malade tout simplement parce qu'on pourrait être suspecté d'avoir prémédité sa propre défense....

Mouahahaha.......

SOS Éducation a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
SOS Éducation a dit…

Signez la pétition de solidarité avec le professeur agressé à Juvignac pour demander au président de la République, au ministre de la Justice et au ministre de l'Éducation nationale de faire cesser immédiatement les poursuites contre lui.

daredevil2007 a dit…

Désolé mais non! Il faut que la justice fasse sont travail pour éviter toute vendetta et que le professeur incriminé soit blanchi le cas échéant!

daredevil2007 a dit…

Désolé Franck mais je ne résiste pas à l'envie... que pensez-vous de ceci?

Restauration

Gil a dit…

Le plus fascinant comme toujours, ce sont les commentaires... il y en a un qui se plaint que certains parlent de la culture et de l'origine de l'agresseur, arguant que cela n'a rien à voir avec les faits... intéressant: à la moindre émeute de banlieue ou agression par un "jeune", les mêmes personnes recourent à la justification par la culture et l'origine, mais là ils ne veulent plus... intéressant.

EiriaTem a dit…

Je sais plus ou j'ai lu cela un jour mais en résumé cela disait, de la bouche d'un juge :

"surtout si l'on vous attaque, ne vous défendez pas, vous risqueriez d'avoir des problèmes"

Effarant.

Franchement, sinon je vois pas le rapport avec la diversitude.

Clarissa a dit…

Effectivement, je connais d'autres personnes qui ont eu des ennuis pour des cas de légitimes défenses. Démentiel. "Défendez vous mais pas trop fort s'il vous plaît", quoi.

fboizard a dit…

Vous avez la vue basse ? Je m'inquiète pour vous.

Saïd, ce n'est pas un prénom très gaulois. Encore un qui n'est pas chez lui et qui fout le bordel. Et ça n'a rien à voir à vos yeux avec l'idéologie de la diversitude et de l'immigrationnisme ?

D'ailleurs, si un doute subsistait, la famille le lève. Elle nous sert le discours classique quand Mouloud se prend un platane en fuyant la police avec sa mobylette, ses trois pizzas et ses vingt barrettes de shit : «Ce n'est pas de sa faute, c'est aux autres de faire attention pas à lui, il a été piégé, etc ...» Bref, le blanc a toujours tort et le bronzé toujours raison car c'est une innocente victime, forcément innocente et forcément victime (1). Dites, on connaît ce genre de discours, on en a notre dose.

«Franchement, sinon je vois pas le rapport avec la diversitude.»

Allez, hop, tout ça dans l'avion ou dans le bateau et qu'on ne les revoit plus.

**************
(1) : ce qui sous-entend que «eux c'est eux et nous c'est nous», qu'ils sont à part. Bref, ils se comportent comme des étrangers qui n'ont même pas la politesse de se faire discrets mais au contraire braillent que tout leur est du.

EiriaTem a dit…

Je pense qu'il est nécessaire d'attendre que l'enquête fasse son chemin. Je trouve ca plus sage.

Théo2toulouse a dit…

Allez, déjà un premier résultat de l'enquête : la sociologie, qui ne sert strictement à rien, rend les gens très très cons.

Robert Marchenoir a dit…

Imaginez le prof qui revient dans sa classe.

-- Hein ? Quoi ? J'ai entendu quelque chose ? Quelqu'un a un problème avec ses notes ?

-- ...

-- C'est bien ce que je pensais.

Un prof de sociologie, putain ! Il est 1789 moins le quart, c'est pas possible...

Robert Marchenoir a dit…

J'ajoute que ce fait divers prouve une chose : il est possible de suivre des études universitaires de sociologie, en France, tout en étant médicalement fou à lier.

Il se pourrait même que cela soit une condition nécessaire.