jeudi, novembre 19, 2009

Nouvelle habitude républicaine : au Panthéon, chacun le sien

Nicolas Sarkozy veut mettre Albert Camus au Panthéon. C'est en train de devenir une habitude, put-être bientôt une tradition.

Chaque présidenticule veut son «grand homme» au Panthéon. Comblement du complexe de petites gens, caprice d'hommes d'Etat de petite envergure ?

J'aime bien Albert Camus, mais est-il un grand homme ? J'aime beaucoup Camus mais les grands hommes ne se trouvent pas si facilement et, en notre époque d'égalitarisme forcené et obsessionnel, nous préférons les pendre que de les honorer.

Le plus comique est que le vrai grand homme se distingue en évitant le Panthéon (Napoléon, Clemenceau, De Gaulle).

2 commentaires:

Wardiplomat a dit…

Napoléon Ier est très bien aux Invalides.
En revanche, Napoléon III mérite largement sa place au Panthéon. La France n'a jamais honoré cet homme comme il le fallait. Il reste selon moi, le meilleur chef d'Etat que la France ait connu.

Maxime Zjelinski a dit…

Le Panthéon est un service public : c'est la gloire des pauvres.