jeudi, décembre 31, 2009

A propos de l'accueil des handicapés mentaux dans les écoles normales

La mode est à l'accueil des handicapés mentaux dans les écoles normales sous le prétexte qui sert à justifier toutes les démissions et toutes les trahisons, «l'ouverture».

Soyons sérieux cinq minutes. Cette mode est en fait une double escroquerie et une lâcheté :

> escroquerie qui consiste à faire croire que les écoles sont capables de cet accueil. En réalité, il n'en est rien. Il y faudrait un effort financier et humain, pour quel intérêt ? En quoi est-ce une priorité ?

> escroquerie qui laisse supposer aux parents que leurs pauvres enfants seraient presque normaux. Le vrai profit est là : rassurer les parents dans leurs angoisses. Mais les enfants ? Je doute que l'ambiance parfois cruelle et agitée d'une cour d'école leur soit meilleure que des éducateurs et un milieu spécialisés.

> lâcheté de ne pas reconnaître que tout cela retarde les classes dans leur enseignement avec un profit minime.

Mais quoi ? C'est une mode bien-pensante et, comme telle, lâche, molle, évitant à tout prix d'appeler un chat un chat et de regarder la réalité en face.

Que l'intégration d'handicapés mentaux dans des écoles puisse être au cas par cas bénéfique, pourquoi pas ? Mais à mon sens, cela concerne un effectif très restreint.

Alors, en faire une mode ...

On veut faire quelque chose pour les handicapés mentaux ? Louable intention. Qu'on commence donc par financer correctement ce qui existe avant de se lancer dans l'achat de bonne conscience.

Aucun commentaire: