dimanche, février 21, 2010

Deadly sky, the American combat airman in WWII (J. Mac Manus)

L'auteur s'est spécialisée dans ce genre : décrire la vie quotidien des combattants à partir de témoignages et de lettres.

C'est passionnant.

La vie des aviateurs étaient étranges par rapport aux autres combattants. Comme le disait Clostermann, des poussées de terreurs intenses entrecoupées de longues périodes d'ennui.

L'aviateur avait cet avantage sur le fantassin d'avoir des misions bien délimitées et du confort. Mais il le payait fort cher : au moment le plus tragique de la campagne de bombardement de jour, à l'été 1943, le taux de pertes des groupes lourds sur six mois était de 86 %, chiffre à peine croyable.

Qu'est-ce qui pouvait bien motiver des jeunes gens de vingt ans ?

Plus que tout, l'esprit d'équipe, ne pas laisser tomber les copains.

Mais les aviateurs avaient aussi un réconfort dont tous les témoignages soulignent l'importance : jusqu'au grade de général, les officiers effectuaient des missions de combat.

Savoir que le type qui t'a dit de te faire trouer la peau est dans l'avion de devant est une grande aide morale (voir Un homme de fer).

Cette vertu du commandement par l'exemple est presque totalement perdu de nos jours. Regardez autour de vous, c'est même le contraire, d'une ironie cruelle.

Par exemple, on nous demande d'être imaginatifs, innovants et entreprenants. Mais qui nous le demandent ? Des gens qui ne font pas la preuve de la plus infime once d'imagination et d'innovation dans leur domaine, le management, qui n'ont aucun esprit d'entrepreneur, qui s'abstiennent de tout ce qui pourrait ressembler à un risque pour leur précieuse carrière et qui consomment toute la journée des planches powerpoint du niveau de deuxième année d'école de commerce, d'une banalité à endormir un troupeau d'éléphants en furie.

Comment voulez vous dans ces conditions que leur injonction à l'innovation soit comprise comme autre chose qu'une clause de style sans substance ? Faute de direction exemplaire, tous ces discours sont pris pour ce qu'ils sont : «du bullshit».

C'est la plaie des pays vieillissants. On peut en revenir à notre sujet : la guerre est un truc de jeunes.

9 commentaires:

pedro a dit…

"Qu'est-ce qui pouvait bien motiver des jeunes gens de vingt ans ?
Plus que tout, l'esprit d'équipe, ne pas laisser tomber les copains."

Le sarcastique Catch 22 propose d'autres raisons, plus proches de la folie et du "sauver sa peau à tout prix". Mais je ne sais pas à quel point l'auteur exagère afin d'appuyer son propos anti-guerre ?

fboizard a dit…

Catch 22 est un film avec un très fort parti-pris.

Si je me fie à ce que j'ai lu, la fraternité d'armes est probablement la meilleure explication (pas la seule).

Ces questions ont été (sont) très étudiées et cette réponse est fiable.

fboizard a dit…

Sur le plan purement psychologique, Un homme de fer me paraît bien meilleur que Catch 22.

D'ailleurs, ce film est un excellent cours de management :

http://www.youtube.com/watch?v=yVbnDBBtg3I&feature=related

http://www.youtube.com/watch?v=HARhd7GhtBo

http://www.youtube.com/watch?v=Jfoxq4q4J84&feature=related

pedro a dit…

Je pensais au livre Catch 22, je n'ai pas vu le film qui en a été tiré.

"Mais les aviateurs avaient aussi un réconfort dont tous les témoignages soulignent l'importance : jusqu'au grade de général, les officiers effectuaient des missions de combat."

Dans le roman les colonels ne volent pas mais ordonnent sans cesse davantage de missions, indifférents au moral des hommes.

Quant aux hommes, il font de "magnifiques efforts d'imaginations pour ne plus effectuer les missions imposées" : simuler des maladies, simuler des pannes pour faire demi-tour, déplacer les lignes de front pour annuler les missions, empoisonner la bouffe, etc.
Cela a-t-il effectivement eu lieu, dans des proportions notables s'entend (pour Heller c'est toute l'escadrille qui se bat pour ne plus se battre), ou est-ce une exagération qui n'a rien d'historique et qui est uniquement satirique ?

fboizard a dit…

Comme je vous l'ai dit, ça ne correspond pas à ce que je sais.

Mais il est possible qu'une unité, mal gérée ou à cause de circonstances particulières, ait connu un taux de défaillances très élevé.

Toutefois, je doute que la situation fut durable : ce qui compte avant tout, c'est l'efficacité opérationnelle. Or, l'ambiance décrite dans Catch 22 conduit à une totale inefficacité qui ne peut laisser le commandement sans réaction (il y a des nuances à apporter : par exemple, le commandement a négligé tous les signaux avertisseurs des mutineries de 17).

fboizard a dit…

http://ac.matra.free.fr/FB/souslefeu.pdf

H. a dit…

A cet égard, j'avoue avoir un faible pour la série "Band of Brothers". J'ai trouvé que les rapports humains au sein d'une compagnie de combat y étaient dépeints avec un réalisme impressionnant.
Je vous rejoints entièrement sur le constat fait sur le management en entreprise. On devrait d'ailleurs s'interroger sur le décalage énorme qui existe entre les enseignements dispensés en école de commerce et la réalité du terrain. Par expérience, je pense pouvoir affirmer que la clé du succès repose avant tout sur la confiance mutuelle et que cette dernière est la chose la plus difficile à construire alors qu'elle reste éminemment fragile. Il faut savoir donner pour recevoir et cet état d'esprit ne doit pas être l'apanage du responsable. Le problème est que notre société est devenue, au fil du temps et de prétendues conquêtes sociales, avant tout une société de défiance d'où les innombrables conflits observés çà et là.
Jean-Paul Delevoye, médiateur de la République depuis 2004, la traduit à sa façon et en fait un amère constat: http://www.lemonde.fr/societe/article/2010/02/20/jean-paul-delevoye-la-societe-francaise-est-fatiguee-psychiquement_1309022_3224.html. Si nos politiques, gauche et droite confondues, faisaient preuve d'un minimum d'intelligence, ils s'attacheraient à reconstruire cette confiance qu'ils détruisent consciencieusement par leurs jeux puérils et politiciens.

susu a dit…

Franck,

Je pense que vous serez intéressé par ce diaporama :

http://picasaweb.google.com/7thfighter/IwoJima?authkey=Gv1sRgCIW06db_6oth&feat=email#slideshow/5299168458600982882

susu a dit…

On recommence avec tinyurl ....

http://tinyurl.com/yj56qvt