mardi, mars 09, 2010

PIGS : «more of the same»

Les psychiatres de Palo Alto avaient insisté sur le schéma «more of the same», c'est-à-dire la tendance à répéter sous des formes différentes les mêmes relations dysfonctionnelles et à rencontrer des échecs toujours plus douloureux.

Quand j'observe la crise économique actuelle en Europe, je vois exactement le «more of the same» en action.

Une des causes de la crise réside dans des Etats envahissants et inefficaces ? La solution : plus d'Etat et plus d'interventionnisme.

La Grèce est victime d'une zone Euro fondamentalement malsaine puisque agglomérant des Etats aux intérêts et aux politiques divergents ? La solution : venir au secours de la Grèce, renforcer la zone Euro, pour être bien sûr que la Grèce ne sera pas seule à couler, que nous coulerons tous ensemble.

Comment en est-on arrivé là ? En s'enfermant dans un réseau de mensonges nous protégeant de la réalité : les citoyens sont des enfants et la protection de l'Etat leur est indispensable dans tous les actes de la vie, Bruxelles c'est l'Europe, un Etat ne peut pas faire faillite, il n'y a pas mieux que la social-démocratie, l'Europe fait l'admiration du monde entier, la démographie c'est pas grave et l'immigration est forcément une chance etc ...

On pressent sans se l'avouer que la rupture de ce réseau de mensonges est très douloureuse. C'est pourquoi on fait des pieds des mains pour retarder l'échéance. «Encore une minute, s'il vous plaît, monsieur le bourreau.»

3 commentaires:

h16 a dit…

La minute serait-elle écoulée ?

http://bruxelles.blogs.liberation.fr/coulisses/2010/03/apr%C3%A8s-la-gr%C3%A8ce-la-france-.html

fboizard a dit…

Je pense pas : ça fait trente ans que nous reculons l'échéance. Je suis persuadé que nos technocrates ont encore quelques ressources d'imagination financière.

Je vois plutôt la chute entre 2012 et 2017.

Th a dit…

Passer la grèce en premier c'est peut-être bien pour commencer a préparer progressivement l'opinion a ce qui va arriver dans quelques temps : regardez, on l’a fait aux Grecs, ils ont gueulé, on leur a fait quand même, vous inquietez pas ca va le faire.
Un rodage a petite échelle avant d'attaquer les poids lourds. On teste on regarde on ajuste ...